Plaintes, lamentations, à arracher des subventions de l'Etat : « il n'y a plus de boulot » ! « le bâtiment est sinistré » ! « panne sèche pour les commandes » !, « c'est la crise » ! Faut-il entendre tout et son contraire ? Pour ne pas généraliser, appliquons un éclairage sur une zone très précise du département de la Loire, dans le

Parc régional du Pilat, avec sans doute, des ramifications sur des contrées de proximité, essentiellement dans le monde rural.

 

En effet, il convient de s'étonner de ces réactions. Peut on même imaginer de distribuer des paquets de mouchoirs à ces artisans et corps de métiers sectaires et frileux pour certains. Certes il est préférable pour tous d'obtenir des marchés juteux, de rénover de fond en comble une bâtisse, de construire du sol au plafond de nouvelles demeures, de décrocher des appels d'offres. Les fonds publics des administrations touchent le fond. Juste le surplus semble s'utiliser pour du racommodage de routes, pour combler les trous des chaussées, pour colmater des brèches. Une majorité de ces artisans, pour pérenniser leurs entreprises, se battent pour décrocher la lune. D'autres, de connivence « chasseurs, cueilleurs, pêcheurs », les obtiennent sans trop se démener, un service en valant bien un autre..

 

Dans le même temps, des particuliers ont besoin de faire appel à des « professionnels » du bâtiment. Une réparation de toiture par çi, une ouverture de mûr porteur par là, un escalier à réparer, une terrasse à reprendre. C'est à peine si l'artisan se déplace, vous rappelle. Il faut le relancer pour qu'il daigne apprécier sur place les ingrédients d'un devis à établir. Pour autant qu'il le fasse. Le parcours du combattant : le client, demandeur donc, se voit reléguer aux calandes grecs pour obtenir satisfaction. Il n'est pas rappelé, pas respecté. Il attend son devis des semaines, en vain. Il n'est pas rare de constater des propositions de travaux peu en rapport avec la durabilité souhaitable des travaux à réaliser. D'autres devis sont chargés comme annonciateurs d'une catastrophe imminente qui appelle à une intervention de masse.

 

Un client consommateur ne peut devenir compétent dans tous les domaines pour apprécier le sérieux, le professionnalisme, la pertinence d'un artisan dans le bâtiment. De la même façon, il ne peut pas plus se transformer en garagiste, chauffagiste, dentiste, docteur, .... Ne parlons pas de la proie potentielle que représentent les personnes du troisème âge, pis du quatrième, celles et ceux qui ont fait le choix de rester chez eux, pour les abus de toutes sortes.

 

Les travaux, parfois urgents (risques d'effondrement de toiture, de mur, altération de la couverture, etc), n'interviennent que plusieurs mois plus tard, même après signature et donc engagement d'un devis. Ultérieurement, le client constate, au pied du mur, que la facture a été gonflée, sans trouver, dans le libellé des détails, de justifications à cet état de fait.

 

Mais, alors me direz vous, que font les clients désabusés ? Ils partent chasser l'artisan professionnel dans la vallée du Rhône toute proche. Par le bouche à oreille, la recommandation, ils se rapprochent de ces entreprises artisanales qui veulent bien travailler même pour des devis inférieurs à 3.000 euros.

Les clients ont raison d'insister pour obtenir copie des éléments de responsabilités de la garantie décennale de ces intervenants. Car quand bien même les « gros » chantiers se font plus rares, les travaux ne manquent pas dans ce secteur. N'hésitons pas à dénoncer ces pratiques peu professionnelles de ces artisans à la petite semaine qui ne font pas honneur à ces professions en se comportant de la sorte.

 

 

France Lumiere

Auteur e book

Livre broché

« La Toile de votre réseau »

http://www.amazon.fr/Toile-votre-R%C3%A9seau-professionnels-objectifs-ebook/dp/B00AGJ2ABC/ref=la_B00AHVC1C2_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1406995778&sr=1-1

https://twitter.com/FLumiere1

http://www.viadeo.com/profile/00228e01fy8vet2u?nav=0&navContext=0021trsybse4v3yx&consultationType=27

https://www.linkedin.com/profile/view?id=219126215&authType=NAME_SEARCH&authToken=gtA0&locale=fr_FR&trk=tyah2&trkInfo=tarId%3A1410341774841%2Ctas%3Afrance%20lumiere%2Cidx%3A1-1-1

https://www.facebook.com/FranceLumiere?fref=ts

Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 09/10/2017, 09:39 par Claire Mollien
la-sante-une-actualite-chargeeMerci Pierre Jean Llorens pour une forte contribution à cette revue de presse : Les pompiers recommandent d’avoir un coca au...
Publié le 05/10/2017, 09:21 par Claire Mollien
de-l-emploi-encore-de-l-emploi-une-quinzaine-qui-s-animeavec des remerciements pour la participation de Pierre Jean...
Publié le 03/10/2017, 10:06 par Claire Mollien
Leader de la pharmacie et parapharmacie en ligne, Newpharma.fr s’est penché sur