Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 29/10/2019, 10:05 par Claire Mollien
des-infos-encore-des-infos-un-pot-pourri-de-lectures-pour-la-toussaint-en-partageavec un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour sa large contribution à cette rubrique : Recrutement : la fin des salles d'entretien...
Publié le 29/10/2019, 09:27 par Claire Mollien
une-grosse-rubrique-d-infos-economie-social-et-diverses-choses-en-partageavec un grand merci à Pierre-Jean Llorens qui, comme toujours, se fait fort de nourrir ces rubriques d'articles des plus intéressants...
Publié le 13/10/2019, 09:50 par Claire Mollien
le-monde-du-travail-dans-tous-ses-etatsavec un grand merci à Pierre-Jean Llorens pour son active participation à cette revue de presse :   Temps Partagé : un seul...

Samedi 19 octobre, une demi-journée a été consacrée, dans le cadre du Renouvellement des Générations en Agriculture, Jeunes agriculteurs Ardèche, à mettre l'accent sur les initiatives rurales et leurs dynamiques. C'est à l'occasion de l'inauguration de l'exploitation agricole de Clément Damiens à Rocoule qu'ont été mis à l'honneur, par son exemple, l'audace, le modernisme et les techniques d'élevage. Une trentaine de participants ont bravé le mauvais temps pour y assister et soutenir le jeune homme.

 

Un syndicat très investi à la cause

Clément Damiens, né le 6 septembre 1996, est le parfait exemple des actions de sensibilisation menées pour le syndicalisme jeune impactant les entreprises locales, les collègues agriculteurs, élus et organisations professionnelles dont la chambre d'agriculture, présents. “Jeunes agriculteurs”, créé en 1957, défend une vision de l'agriculture familiale, où les agriculteurs prennent leurs décisions de façon indépendante et autonome, où se développent des exploitations viables, vivables et transmissibles, pour que les territoires soient vivants et que l'alimentation ait du sens. Il s'agit du seul syndicat agricole entièrement dédié à la cause des jeunes, en particulier ceux en phase d'installation. Apolitique et indépendant, il est représenté sur l'ensemble du pays par des agriculteurs âgés de moins de 35 ans. Fort de 14 structures régionales et 95 structures départementales, le syndicat valorise toutes les régions agricoles et tous les secteurs de production française.

 

Un profil atypique

Clément Damiens, Bac Pro de conducteur routier en poche, a pris le temps d'une longue phase de réflexion pour se faire son opinion sur la conduite à tenir. Il a bâti ses objectifs selon deux critères : le réchauffement climatique et la valorisation des ressources. “Après mes expériences professionnelles, j'ai pu découvrir plusieurs systèmes et ainsi tirer le meilleur de chacun d'eux” explique-t-il. “J'ai toujours voulu m'installer avec mon père”. Il a en effet cumulé, entre 2014 et 2019, un BPREA en apprentissage dans une exploitation dans l'Aude 170 ha de céréales 500 brebis puis dans le lot avec 1700 brebis puis un salariat au Gaec Mirabel 40 ha de vergers et 40 vaches allaitantes. Clément Damiens a construit son projet sur du 100% pâturage en 2021 pour diminuer les coûts. Il a repris l'exploitation de son oncle Michel qui a cessé ses activités pour des raisons personnelles. Après un an de formation, la passation a eu lieu fin 2018.

 

L'exploitation a démarré en janvier 2019 sur 60 ha (10 ha de céréales, 40 ha d'herbes, 10 ha de landes) pour 340 brebis allaitantes de race Romane (vente à 100% à la Coopérative Agneau du soleil) en Label Rouge, son père en possédant autant. Il souhaite, dans quelques années, pouvoir fournir du travail à trois salariés avec +1.000 bêtes. Il envisage aussi la reprise de la ferme familiale en 2022 avec idéalement un associé. Avec les canicules, la perte de 25% des agneaux du fait de la sécheresse 2019, Clément Damiens et son père Bruno misent sur une espèce fourragère résistante au climat, l'amélioration du pâturage tournant, l'engraissement des agneaux à l'herbe, l'irrigation.

 

Les perspectives sont ambitieuses mais réalistes et manifestement Clément Damiens s'en donne les moyens en s'appuyant sur des partenaires qui le soutiennent et ne demandent qu'à l'aider. Il pense participer à des opérations “portes ouvertes” pour réconcilier le grand public avec les exploitations locales. Clément Damiens, 23 ans, est un exemple à suivre “pour améliorer l'image de l'agriculture”.