Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 20/11/2018, 10:48 par Claire Mollien
l-emploi-ses-sondages-ses-articlesMerci Pierre-Jean Llorens pour cette revue de presse ...et contributions Semaine Emploi & Handicap : Inauguration par S.LAYANI...
Publié le 20/11/2018, 10:38 par Claire Mollien
le-carburant-a-l-honneur-de-cette-revue-de-presseLe "phénomène" des "Gilets Jaunes" embrase la France depuis le 17 novembre dernier. Chacun doit pouvoir, au fil des jours, faire la...
Publié le 20/11/2018, 10:17 par Claire Mollien
Champis Garnier - La belle histoire de “Libertane” La Brasserie de la Grange du Seigneur se raconte par le menu de celui qui en est à...

Voici le parcours d'un sportif accompli dans son pays d'origine venu transmettre sa passion du sport, de l'aviron en particulier, au public de Drôme/Ardèche. Depuis un an au sein du Comité

Départemental, il organise des initiations à l'aviron pour les scolaires et adapte les stages durant leurs vacances. Mais ses missions ne s'arrêtent pas là.

 

Un champion de Pologne qui fait carrière

Il se nomme Marszal Krzysztof, natif de Kalisz près de Poznan en Pologne, le 14 janvier 1984. Ses parents tenaient un commerce. Très vite, Marzal Krzysztof s’est tourné vers le sport dès l’école primaire, en particulier l’athlétisme. Son choix le porte vers la course à pied. Puis, à l’âge de 12 ans, il se dit “pourquoi pas” et s’essaye à l’aviron pour un mois pour finalement y rester à jamais. Il choisit alors d’étudier à l’école qui forme les champions sportifs d’aviron, l’équivalent en France du Pôle France Espoir. De 15 à 20 ans, il progresse dans cette discipline et concourt dès que l’occasion lui est donnée. “J’ai arrêté la course à pied, explique-t-il, pour me consacrer entièrement à l’aviron puisqu’il s’agit d’un sport complet incluant dans ses échauffements cette discipline”. En 1999, à l’âge de 15 ans, Marszal Krzysztof remporte sa première médaille, son premier titre cadet national en 4 de couple dans son pays. Il réitère avec la même équipe l’année suivante avant de passer, fin 2000 début 2001 au skiff poids léger. Rien ne l’arrête. Médaille d’Or Championnat de Pologne de sa discipline, médaille qu’il ne renouvelle en 2002. Mais son pays connaît de graves crises économiques et politiques depuis de très nombreuses années. A l’âge de 18 ans, alors qu’il connaît progressions et victoires, il doit brutalement arrêter l’aviron. La Pologne rentre le 1er mai 2004 dans l’Union Européenne et Marszal Krzysztof en profite pour rejoindre la France. Toutefois, deux années durant, il lui est interdit de travailler. Il rejoint donc bénévolement le Club de Strasbourg. Quand enfin en 2006 il peut professionnaliser ses activités, c’est pour travailler, d’abord comme manoeuvre avant de devenir conducteur d’engin, dans les travaux publics, ce qu’il fera jusqu’en 2010. Comment alors ne pas se poser des questions sur son devenir? Quoi faire de sa vie? Le moment de réflexion s’impose : les meilleurs moments ont été vécus dans l’aviron. Mais la barrière du langage se heurte à ses bonnes intentions. Il consacre du temps sur ces divers registres et se dirige vers la région Midi-Pyrénées pour devenir bénévole au club de Montauban.  Il passe brillamment un brevet professionnel d’initiateur/éducateur (2014/2016) avant de partir pour le club d’aviron de Casaubon jusqu’en 2017. Il partage son temps professionnel entre les clubs d’aviron mais également avec les communautés de communes où il travaille auprès des plus jeunes pour les familiariser à l’aviron. La préoccupation d’obtenir un CDI devient plus grande pour se poser, construire. Il postule à l’offre du Comité Drôme Ardèche d’aviron.

 

Un nouveau défi, nouveau challenge personnel

Le poste qu’il occupe aujourd’hui, et ce depuis septembre 2017,  s’avère différent par ses missions : développer ce sport auprès d’un large public, communiquer dans les médias, structurer les offres (handisport, fitness, sport adapté, sport santé, etc.), organiser et préparer les compétitions, mettre en place les stages de perfectionnement pour les jeunes. Pour les 6 clubs du Comité Drôme Ardèche, soit environ 300 jeunes, la tâche est importante et mobilise plus qu’un temps plein. Dès octobre 2018, pour 18 mois, il s’inscrit à Vichy dans la formation au diplôme d’Etat jeunesse, éducation populaire et sports (DEGEPS), niveau III (Bac+2), reconnu au RNCP, qui va lui permettre, en alternance, de piloter et mettre en oeuvre, coordonner des projets dans le perfectionnement sportif. “Mon objectif, explique-t-il, est de diversifier les publics (comme par exemple dans les prisons) et souhaite ainsi développer au mieux mon poste auprès des centres de loisir, les collèges, les lycées et je vends même les prestations sur devis. Ma volonté avant toute chose c’est de transmettre ma passion de ce sport que je n’ai plus guère envie de pratiquer pour moi, c’est de transformer mon savoir-faire en faire-savoir pour la communiquer aux autres et que cela devienne pour les initiés du loisir, du plaisir, pour donner l’envie et créer une motivation pour s’améliorer.”

 

Programme :

du 21 au 23 septembre 2018 : La Fête du sport organisée par les collectivités locales sur les quais de Tain l’Hermitage face à  l’Inaë

23 septembre 2018 : “Défi en 8’ de 10 à 16h pour des équipages “entreprises”, “collectivités locales” entre amis et collègues

Rame en 5ème : 26 septembre : Semaine Verte collégiens à Vernoux, 27 septembre : Journée Seniors à Vernoux, 17 octobre : UNSS critérium Bi-Départemental au Pouzin, 07 novembre : UGSEL critérium Bi-Départemental

Championnat Drôme Ardèche - 1ère Manche : Le 14 octobre à Tain l'Hermitage SNTT

Championnat Drôme Ardèche - 2ème Manche  - Le 18 novembre à Romans ARP

Championnat Drôme Ardèche Indoor - Le 2 décembre à Pierrelatte CAP

Contact : Krzysztof Marszal - Agent de développement - Tél. : 06 95 68 46 25 - Comité Drôme Ardèche d'Aviron - Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.aviron2607.fr

 

 

Claire Mollien

CLP

Hebdo de l'Ardèche, Terre Vivaroise,

Drôme Hebdo

L'Impartial