Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 19/10/2018, 08:49 par Claire Mollien
Merci Isis de Romefort pour le partage de cette annonce ... à diffuser autour de vous SVP merci : Société SARL/ spécialisée dans la...
Publié le 19/10/2018, 08:45 par Claire Mollien
A partager autour de vous, avec un grand merci à Isis de Romefort pour confier ce poste en diffusion sur le réseau du Triangle...
Publié le 19/10/2018, 08:42 par Claire Mollien
Un grand merci à Isis de Romefort pour le partage de cette offre d'emploi .. à diffuser autour de vous : Société spécialisée :...

Alboussière - Manifestation pacifique le 2 mars dernier devant le temple

Le 2 mars, plus d’une cinquantaine de fidèles de toute la zone (8 communes) se sont donc réunis devant le temple

pour juste se faire entendre non pour polémiquer. La cause ? Le 16 mars prochain, une nouvelle réunion du Conseil Régional va se tenir à Lyon. Cette réunion fait suite aux précédentes rencontres et tractations en décembre 2017 et 4 février dernier. Il y a une véritable et durable pénurie de pasteurs. Il est absolument nécessaire de maintenir la pratique religieuse, les célébrations (sacrements, catéchisme, etc) des nombreux fidèles, les prêches au sein d’une active communauté comme celle de l’Eglise protestante Unie du Plateau d’Alboussière. Arielle Mizzi a été nommée Pasteur en 2006 pour une première période de 6 ans,  renouvelée en 2012, mission qui se termine en juillet 2018. Elle est appréciée par tous, impulse une fraternité, une solidarité, une convivialité pour lesquelles elle est suivie dans toutes ses initiatives. Ce sont les membres du Conseil Presbytéral, situé dans la Vallée du Doux (plus de Pasteur depuis 2013), ainsi que ceux du secteur de Vernoux/Chalencon (plus de Pasteur depuis 2 ans), qui font opposition à cette notion de mutualisation des forces pour maintenir tout simplement la présence, dans ce secteur, d’un Pasteur en attendant l’arrivée d’un successeur “potentiel” pour couvrir la zone jusqu’à Tournon/Saint Peray. Il se trouve qu’il est toujours en place en la personne d’Arielle Mizzi.

Ce que tous les fidèles du Plateau de Crussol espèrent :

La “discipline” a été révisée lors de l’alliance entre l’église luthérienne et l’église réformée et finalisée en octobre 2014. Elle est toujours valable et à nouveau en cours de révision pour le moment.... L’article 25 de la constitution de l’EPUF stipule, concernant les “nominations”, au paragraphe 5 : “une évaluation périodique toutes les fois que le Ministre aura atteint la sixième année dans le même poste. Cette situation est examinée par le conseil régional et le conseil Presbytéral. Ce ministère peut être poursuivi, avec l’accord des deux conseils et du ministre, jusqu’à une durée maximale de 12 ans, sauf dérogation accordée par le conseil national, pour un mandat supplémentaire de QUATRE ANS, sur proposition du conseil régional”. Le règlement d’application de ce paragraphe 5 prévoit : “afin de préserver les droits et les libertés, temps de l’église locale du ministre, l’examen de la situation de ce dernier doit avoir lieu avant le 31 décembre.”  Ceci est donc valable en particulier en l’absence de tout nouveau pasteur ….à échéance du mandat.

Sauf à ce qu’il y ai un prétendant déjà connu et pressenti pour juillet prochain, l’ensemble des fidèles présents et représentés ce jour autour d’Arielle Mizzi demandent à être entendus, faute d’être représentés le 16 mars. Quoi faire d’autre pour exprimer la profonde meurtrissure que chacun ressent devant une décision arbitraire peu soucieuse des fidèles en peine, inquiets pour l’avenir. Dans l’intérêt général, la communauté du temple demande l’application de l’article 25 purement et simplement, d’où cette manifestation plus que pacifique. Quant à Arielle Mizzi, elle souhaite finir sa carrière dans la plénitude du devoir de sa charge accomplie là où elle a choisi d’investir, avec son époux, et de demeurer.

 

Saint-Romain de Lerps - La Boulangerie change ..de.. mains!!

Depuis le rachat du fond de commerce le 15 avril 2008, Ludovic et Stéphanie Roche ont fourni à tout le village le pain quotidien et bien des douceurs dont ils avaient le secret. Mais voilà, comment gérer avec passion un tel commerce et profiter pleinement de ses enfants qui grandissent? Les deux bambins ont aujourd’hui 3 et 10 ans. Le couple, sans regret, ont décidé de passer la main, .. demain pour vivre à Vernoux. La reprise s’opère doucement depuis le mardi 27 mars et, après quelques menus travaux dans la boutique, la réouverture est prévue le 29 mars sous les couleurs des nouveaux artisans boulangers, Albin et Allison Debord. La maman de la petite fille est âgée de 34 ans et originaire de Normandie. Avec son mari, Albin, 39 ans, ils ont vécu dans sa ville de naissance : Lyon. 17 années plus tard, le couple décide de chercher vers Montélimar pour démarrer une toute nouvelle vie. Alain Debord était prothésiste dentaire dans son tout premier métier. Allison quant à elle flirtait avec l’Histoire de l’Art puis s’est chargée de la clientèle d’un Mac Donald. “Nous voulions travailler ensemble, explique-t-elle, pour ne plus avoir de patron, de hiérarchie ; nous souhaitions produire quelque chose de nos mains. Albin a donc suivi un stage intensif en boulangerie dans le cadre d’une formation CAP au CFA de Lanas (07). Ce long accompagnement formateur lui a fourni toutes les bases pour réaliser en boulangerie des choses simples. Il peut réaliser des petites pâtisseries mais ne se réclame pas comme artisan pâtissier qui est un tout autre métier. Il se peut que, dans le temps, pour suivre une évolution dans son métier, il y vienne peut être. Nous sommes heureux d’intégrer ce charmant petit village qui contraste avec les contraintes des grandes villes que nous fuyons. Enfin, notre choix s’est porté sur ce commerce car il allie à la fois le logement et le lieu de travail.”

En coeur, Stéphanie Roche et Allison Debord sont donc ravies d’informer les lecteurs (une bonne douzaine par semaine), que la diffusion de l’Hebdo de l’Ardèche Terre Vivaroise se poursuit, comme ce fut le cas déjà il y a 10 ans en arrière lors du précédent changement de propriétaire.

St Barthelemy Grozon - Une décharge anti-citoyenne

La déchetterie de la Communauté de Commune de Lamastre n’est pourtant qu’à 14 kilomètres de Grozon. Ce dépôt de déchets interdits ont été constatés ce lundi 7 mai matin par des habitants du village. Ces faits sont répréhensibles par la loi et des sanctions administratives sont applicables. De plus, l’un des cartons posés sauvagement parmi d’autres déchets, porte le nom sans doute de l’auteur de ces faits. Mais que fait la police? Ces faits se renouvellent trop fréquemment.

Saint-Barthelemy Grozon - Une fermeture d’école qui se fête!

La célébration de la fermeture de l’école publique de Grozon fera l’objet d’une fête, la dernière, à cette occasion le  25 mai prochain à partir de 19 heures sur place. Gwenaëlle, Directrice de l’école de Grozon, aime à penser, avec son équipe, que dire au revoir à l’école est important pour tourner la page de cette histoire du village, de ses belles aventures et anecdotes. Aussi, pour toutes celles et ceux qui ont connu, fréquenté cette école, ce moment de retrouvailles nécessité une belle fête. Un repas est donc organisé suivi d’une soirée festive avec pétanque, jeux de cartes, selon le temps. Pour narrer le passé riche de souvenirs, un diaporama présentera en continu cette épopée. Par la même occasion, “une grande lessive” produira, de l’année qui s’écoule, d’anciennes photos de classe, des sorties et classes de découverte pour remémorer les bons moments passés tous ensemble. Pour que cette fête soit réussie dans la joie et la bonne humeur, la Directrice de l’établissement en voie de fermeture espère une belle fréquentation. Pour le repas (paëlla, vin, fromage, tarte, café ou infusion (17€ adulte et 8€ enfant), il convient de réserver en Mairie dans l’urne prévue à cet effet au plus tard avant le mercredi 16 mai.

 

Communiqué de presse - Alboussière - Rencontre avec le nouveau Président

Depuis le 24 avril dernier et la passation de pouvoir entre Michel Veyrand et son successeur, Elie Broise embrasse ses nouvelles fonctions à tour de bras. La “Fenarac07” (Fédération nationale des artisans et commerçants de proximité et retraités) s’active depuis 2001 pour défendre plus de 550 adhérents répartis sur tout le territoire ardéchois. La Fédération nationale quant à elle se situe Boulevard de Grenelle à Paris 15ème.  Les départements de l’Ardèche et la Loire étaient jumelés sous l’appellation “A.R.A.L.A.” avant 1996. Les communes ardéchoises les plus représentées sont : Guilherand Granges, Annonay, Aubenas, Villeneuve de Berg, Châteauneuf du Rhône, Lamastre pour ne citez qu’elles. Parmi les adhérents actuels se retrouvent d’autres professions d’indépendants, d’auto-entrepreneurs. Les mots d’ordre “pouvoir d’achat, protection sociale, convivialité, solidarité et de nombreux avantages pour rester jeunes sans attendre d’être vieux! Les rencontres avec les élus, Préfet, sont nombreux tout au long de l’année. Michel Veyrand, quant à lui, demeure Président d’honneur et Président de région. Les activités de la Fénérac sont nombreuses : informations, animations, formations entre autre d’informatique, défense des retraités et représentations, avantages pour les adhérents et aides dans leurs diverses démarches personnelles, etc.

 

Elie Broise, natif de Châteauneuf de Vernoux, était actif jusqu’à fin 2003 comme artisan zingueur plombier chauffagiste ainsi que son épouse Christiane (magasin d’articles pour la maison à Alboussière). Mariés en 1966, ils ont 4 enfants, 8 petits-enfants. “Il y a fort à faire, explique-t-il, pour mener à bien cette mission difficile et ces combats syndicaux. Se détendre est aussi essentiel :  le 16 mai au Mazet St Voy, dégustation de grenouilles et journée détente, le 2 juin à Salies-de-Béarn (64), une cinquantaine de personnes vont se retrouver pour 7 jours de visites touristiques. Elie Broise cumule par ailleurs l’Amicale du Bâtiment dont il s’occupe également.

Alboussière - 1er juin : ouverture du Snack au plan d’eau

L’été approche et voici qu’un lieu de RV de plein air s’annonce au village. Changement de tenue au programme! Mathieu Pagnaul et son équipe, Mika et John aux cuisines et au four à pizzas, Delphine Ferley en salle, vous accueille autour d’une toute nouvelle carte et des animations tout au long de la belle saison (1er juin jusqu’en moyenne saison automnale). Inauguration des lieux : 6 juin prochain. Ce sont les vacanciers, les habitants du village et toutes les personnes de passage qui seront ravis de cette nouvelle animation. Mathieu Pagnault avait animé juillet/août 2017 le camping d’Alboussière. Cette année, aidé par ses acolytes, il entame la saison plein de projets dans la tête : “Criq’Croq proposera des petits plats parfois atypiques et thématiques pour +50 couverts, explique Mathieu, comme des pizzas végétariennes, croque poulet au curry mais pas que. Surtout, je prévois de l’animation comme par exemple des soirées astronomie, par exemple, des dîners musicaux autour de plats régionaux, de spécialités locales (plateaux d’assortiments, criques), des produtis du coin seront à l’honneur. Le snack-bar est ouvert de 9h30 à minuit voire plus tard certains soirs. De belles animations à venir. Le programme sera affiché et annoncé. Nous attendons un nombreux public de tous âges pour se réjouir avec nous des beaux jours qui s’annoncent. Nous sommes vraiment ravis de relancer la saison et prévoyons du festif pour animer la commune.”

1200 signets 1 photos

 

Alboussiere - Représentation au congrès national Fenarac07

Sitôt élu, le nouveau Président de la Fenarac07, Elie Broise, participe au congrès national des 17 et 18 mai dernier à Limoux dans l’Aude afin d’y défendre les droits des retraités. Pour ce faire, il est accompagné des vices-présidents et de leurs épouses. Rappelons que le montant des retraites est gelé depuis 4 ans et que 60% des bénéficiaires le sont au taux de pensions de reversions de base. Il convient de garantir un montant minimum de retraite à 1300€ et d’aligner les retraites des régimes spéciaux, du secteur public et du secteur privé. Rappelons que la Fénarac vient au service des adhérents retraités de l’artisanat et du commerce de proximité (droit à la santé, vacances, diverses formations, etc).

Pour + d’infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 04 75 58 32 90.

Alboussiere - La médiathèque en fête

La fin de l’année touche à sa fin pour l’atelier dessin de Cécile Almy. Aussi, tous ses stagiaires, élèves de tous âges, sont au grand bonheur d’annoncer que du samedi 16 au vendredi 29 juin inclus, les lundi 16 à 18 heures, mardi de 17 à 19 heures, les mercredis de 10h à 12h et de 15 à 17 heures, vendredis de 17 à 19 heures, tous les dessins réalisés seront exposés à la Médiathèque d’Alboussière. Le vernissage se tient le samedi 16 juin à partir de 16 heures. Une belle façon de faire connaître cette belle activité, de mieux appréhender les acquis de chacun, les progrès, les réalisations dans chacune des techniques travaillées tout au long de l’année, d’inciter ainsi de nouvelles vocations.

Boffres - Visite surprise !

Samedi 9 juin, quelle ne fut pas la surprise de Catherine et Philippe Boucher, patrons du bar restaurant de Boffres ? Le “Bouclier de Brennus” a fait son apparition soudaine, tenu par Clément Revol, fils du Président du Castres Olympique et de Mr Phiphi, second dans la logistique du club. Cette visite surprise a été commanditée par les amis de la fête organisée au château des Faugs avec Christophe D’Indy et Pierre-Yves Revol qui arrosaient leurs anniversaires. Le Bouclier de Brennus a été gagné, pour rappel, par le Club de Castres au TOP 14 en battant Montpellier en finale au Stade de France le 2 juin dernier. Depuis 1892, cet objet, en bois, est le plus convoité du rugby français. Il s’agit véritablement d’un trophée légendaire à l’allure particulièrement atypique. Véritable oeuvre d’art, ce bouclier porte le nom de son créateur, Charles Brennus, athlète et graveur parisien, qui avait été choisi pour réaliser ce trophée par le Baron Pierre de Coubertin qui en avait dessiné les plans. Ce Bouclier a été soulevé, pour la première fois, en 1892 par le Racing Club de France, suite à sa victoire contre le Stade Français Paris en finale du Championnat de France. Ses dimensions : 1m de haut, 75 cm de large et 2,5cm d’épaisseur, complétées par un disque de cuivre de 52 cm de diamètre. Affectueusement, il est surnommé “le Bout de Bois” malgré son poids de 22 kilos. Autant dire que l’histoire de ce Bouclier recèle autant d’anecdotes aussi diverses et variées que ses périples, parades interminables, ont rempli sa vie. Cela implique que, chaque année, il subit une petite restauration obligatoire pour lui redonner tout son lustre le jour de chaque finale du TOP 14!

Alboussière - Une conférence mobilisatrice

Après quelques chiffres et diagrammes, proposés aux participants venus écouter cette conférence ce samedi 16 juin au Temple, le conférencier, Monsieur Sylvère Lataix, venu de Lyon, a abordé l'aspect spécifique de ce label "église verte". Il est revenu sur les constats de l’inquiétant réchauffement climatique, la fonte des glaces aux pôles et la montée du niveau des océans,. Un questionnaire, à remplir chaque année, permet de réfléchir sur son investissement citoyen et chacun est ainsi encouragé à son niveau, sans pression ni culpabilisation. Les "églises vertes" n'ont que quelques mois en France, mais elles sont déjà nombreuses, bien au delà des espérances du petit groupe de fondateurs. Sylvère Lataix fut invité à la suite de la rencontre œcuménique de 2018.

champis - Le coup de gueule du Maire

Dans le dernier bulletin municipal, Gilbert Dejours s’exprime : “Ces dernières années l’interco « outil de la commune » est devenue une menace pour les petites communes. Désormais les interco couvrent la quasi totalité des compétences autrefois exercées elles  : assainissement, urbanisme, développement économique, tourisme,….. en 2019 transfert obligatoire —et cela a du sens– de la compétence « gestion des milieux aquatiques et préventions des inondations » (GEMAPI).” Le manque de solidarité au sein des interco : trop souvent les moyens sont concentrés dans les plus grandes communes (piscines, médiathèques, salles de spectacle, transports, voiries structurantes, …..). Ce constat est partagé par nombre d’élus. Suite à la réaction d’un champinois : MrLE MAIRE A QUOI SERVEZ-VOUS ? VOUS N’AVEZ PLUS DE COMPÉTENCES !!!! qui m’a poussé à la réflexion. Elu, comme la plupart des maires ruraux par 80% des électeurs, les « petits maires » (Champis pèse moins de 2 % au sein de la CCRC) sont désormais — hors l’état-civil– dessaisis de leurs compétences. Ainsi, le fondement démocratique communal lié à l’élection est bafoué. Parallèlement, les représentants des communes dans les interco qui exercent la quasi-totalité des compétences, votent l’impôt, le taux de la taxe des ordures ménagères, de la redevance d’assainissement, demain de la taxe GEMAPI…. sont sans responsabilités devant les citoyens puisqu’ils ne sont pas élus mais seulement désignés par les communes. Au final, l’électeur n’a pas la possibilité, par le vote, d’apprécier la politique d’aménagement du territoire intercommunal.

Résultat : la structure interco a tendance à fonctionner sur un mode corporatiste. Le citoyen est tenu à l’écart. Cette organisation accroît l’éloignement démocratique.

Il convient sans délais, de mettre un terme à cette situation. Cinq propositions pour construire une interco partagée, refondée sur des bases démocratiques : 1. Donner aux interco le statut de collectivité territoriale et procéder à l’élection directe de ses représentants à partir de listes de candidats dans lesquelles chaque commune sera représentée.

2. Parallèlement supprimer les cantons (actuellement les 13 communes de la CCRC sont rattachées à 3 cantons différents !!!!!) les présidents élus des interco deviennent dans le même temps les conseillers départementaux (vision élargie du territoire qu’ils représentent).

3. Impossibilité pour un élu d’être à la fois Maire, Président d’une interco et Conseiller Départemental (afin d’éviter la confusion des fonctions ainsi que le cumul de mandats)

4. Mise en place obligatoire « d’un conseil des maires » au sein des interco.

5. Améliorer la transparence de l’action communautaire en présentant chaque année, pour chacune des actions et pour chaque commune membre la production des flux financiers (tant en entrée qu’en sortie)

Ainsi c’est le citoyen, c’est l’électeur, qui désignera des élus intercommunaux responsables et légitimés par une élection directe. La base démocratique intercommunale sera alors établie. Seul le vote permet de sanctionner une politique ou des orientations contraires aux attentes de la population. S’agissant des élus communaux, ils resteront des élus de proximité reconnus.

Que deviendra alors le « petit maire » de Champis ? Un maire avec des pouvoirs réduits ? Un maire « honorifique », juge de paix, garant de l’intérêt général ? Mais ne l’est-il pas déjà ? Le débat est ouvert. Pour ma part, j’en suis convaincu, c’est la réforme de la fiscalité locale avec la fin de la taxe d’habitation en 2020 qui apportera la réponse. Si les communes conservent leur autonomie fiscale et financière elles seront sauvées. Si les communes sont placées « sous perfusion de l’état », elles seront condamnées. C’est peut-être le sens de l’histoire en tout cas pour les plus petites d’entre elles !!!!

Tous les élus, tous les citoyens sont invités à se saisir du sujet. Le débat n’est pas réservé aux « experts »!”

 

Saint-Barthelemy Grozon - Incroyable mais vrai!

Une fois par mois, ces déchets, recueillis pour leurs dépôts sauvages par l’employé communal, font l’objet de “tri”, d’identification, avant d’aboutir à la déchetterie de Lamastre. Ils sont stockés en attendant dans un lieu fermé à Grozon. Les bennes à ordure ne sont pas systématiquement pleines et pourtant des habitants du secteur de Grozon et des environs déposent, sans état d’âme, à proximité de l’école de surcroît, ces déchets de tous ordres qui polluent, comme une provocation aux autorités municipales.

Boffres - Visite du fleuron artisanal de la chips ardéchoise

Mardi 19 juin, Pierre Henri Avon et ses enfants de l'usine BCBG à Boffres (Belles Chips Bon Goût), ont reçu la visite des élus des 13 communes de la ComCom Rhône Crussol et de son Président Jacques Dubay. Une fois par semestre, la réunion, délocalisée dans le bureau de Guilherand Granges, amène à visiter, de façon tournante, les fleurons industrielles dont l'Ardèche a le secret. Cette visite a permis de mettre en lumière certains chiffres qui ne peuvent que réjouir de la très belle santé affichée de cette marque artisanale qui ne cesse de se développer pour devenir le leader des chips artisanales cuites au chaudron.

 

La Chips artisanale se porte à merveille :

La production annuelle de chips est en constante progression : de 1120 tonnes en 2013, elle atteint en 2018 2000 tonnes. BCBG est devenu le leader incontesté des chips artisanales cuites au chaudron au sein d'une usine de 3250m2. 16 anciens salariés d'AOSTE (au lieu des 10 prévus) y travaillent dont 8 à la production en 2/7 par équipe de 2 sur 4 chaudrons. Il faut un kilo de pomme de terre “Lady Claire” pour sortir 300 g de chips. Un gros marché sur 6/8 mois a été signé en 2017 avec la SNCF pour fournir 800.000 paquets aux wagons bar sur les lignes de TGV (450 trains), FRANCE/ALLEMAGNE (17 trains) et les INTERCITÉS (450 train). Les marchés sont mondiaux : depuis peu se sont rajoutés la Belgique, Macao, la Chine grâce à la présence de BCBG au Salon International à Paris en 2018. Par ailleurs, comme l’indique Mr Avon “Nous avons largement acquis notre place de leader en chips artisanale à côté des industrielles qui fournissent les GMS et les petites surfaces alimentaires (Auchan, Intermarché, Carrefour, Géant Casino,etc).  Ce sont en fait les clients eux-mêmes qui viennent à nous et non l’inverse. La production a été multipliée par 4 depuis que nous sommes en Ardèche. Nous nous diversifions avec une dizaine de références désormais et bientôt les pop-corns en sachets seront à l’honneur dans la gamme.”

 

Après la complète visite des diverses étapes de fabrication, chacun des visiteurs sera reparti avec un carton d’échantillons dotés de certains nouveaux produits comme la chips à la truffe noire, au roquefort, tomate basilic, vitelotte, pesto, piment d'Espelette, herbes de Provence, et du bio.

 

st barth grozon - AG chasse

L’ACCA de St Barthelemy grozon a tenu son assemblée générale le dimanche 24 juin. Après les obligations statutaires (rapport moral, rapport financier, etc) le président a mis l’accent sur la problématique du sanglier et de ses dégâts, qui ont été très importants, malgré les mesures de protection mises en place . La saison écoulée a vu le prélèvement de 44 sangliers un chiffre jamais atteint sur la commune. L’effort sera maintenu, pour cela les battues commenceront le 30 juin et se poursuivront tout l’été, les tirs d'affût ont été mis en place et la protection des cultures a commencé. Par contre,la chasse du petit gibier s’est révélée décevante à cause de la sécheresse. le président a conclu cet ordre du jour en rappelant les consignes de sécurité à ne pas déroger.

Mr Albert ZECCHINI Président

 

st barth grozon - Une page importante se tourne!

Samedi 23 juin s'est déroulé l'assemblée générale du club de football ASSBG. Dans son introduction, le Président Thomas Brunel remercie les personnes présentes ainsi que la municipalité, représenté par Christian Debeaux, pour leur soutien tout au long de l'année. Puis le président a tracé le bilan de l'année écoulée et c'est avec beaucoup d'émotion qu'il a annoncé sa démission en tant que président "après 9 années passées à la tête du club je suis très ému en pensant à tout le chemin parcouru. Ce fut pour moi une véritable aventure humaine, je remercie toutes les personnes qui m'ont aidé durant toutes ces années et qui ont écrit avec moi l'histoire de ce club, je souhaite bonne chance à mon successeur."

L'entraîneur Vincent Junique dresse un bilan sportif avec le maintien de l'équipe première dans sa division et la descente de l'équipe réserve en division inférieure. Il regrette le manque de présence de joueurs lors des séances d'entrainements. Il remercie le président et tous les joueurs pour ces deux années car lui aussi démissionne et quitte le club.Le trésorier Vincent Beuffre dresse le bilan financier qu'il clôture avec un léger positif. À la fin  de l'assemblée le bureau démissionnaire est renouvelé avec à sa tête un nouveau président Frédéric Coste, vice-président Odéric Julien, trésorier Vincent Beuffre, vice trésorier Artur Semperboni, secrétaire Jonathan Guilhot, vice-secrétaire Corentin Balthazard et 7 autres membres Emmanuel Cluzel, Quentin Julien, Nicolas Testard, Corentin Brunel, Kévin Dumas, Dominique Antoine et Bernard Ponson.

 

1500 signets 1 photo

st barth grozon -Les classes de Saint-Barthélémy-Grozon sont parties en classe de découverte grâce à vous !

Vous êtes nombreux à avoir répondu présents pour aider au financement de la classe de découverte! 450 euros ont pu être récoltés sur la cagnotte en ligne et 260 euros de dons directs. MERCI. La vente des gâteaux, lors de la brocante du 1er mai à Saint-Barthélemy-Grozon, a apporté 130 euros et la fête de fermeture de l'école de Grozon a non seulement été chargée en émotion mais a également contribuée à 200 euros de financement. Un très grand merci à vous tous pour avoir répondu à l’appel!

 

Les 2 écoles de Saint-Barthélemy-Grozon et Colombier-le-Jeune ont pu se rendre sur un site magnifique à l'épi de Blé à Saint FRONT. Les 48 élèves ont alternés les ateliers cerf-volants, percussions, balade des 5 sens, balade en ânes. Le séjour, servi par un temps splendide, a été encadré sur place par des personnes d’une très grande gentillesse et d’un grand professionnalisme. Une belle rencontre pour tous.

 

Boffres - Attente pour les salariés

La piste criminelle a été écartée pour l’usine BCBG. L’incendie, attisée par des vents violents dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillets au quartier Miribel, a été le fait de déchets de chips encore brûlant dans une benne dont les braises auraient atteint le toit de l’usine du fait des bourrasques. Le site pour l’heure montre le désastre malgré la bataille menée contre le feu par les pompiers durant cinq bonnes heures. Pour le moment, La Ducale redresse la tête et les chips sont à nouveau produites en Espagne (Valence) où les chaudrons sont fabriqués, et pour le bio, aux Pennes-Mirabeau (13). Pour l’heure, les salariés de l’usine, au chômage technique, attendent sa reconstruction.

st barth grozon - Les grands changements chez Amusaté é Boujaté

L’année 2018, le passage de l’Ardéchoise dans le village, ont eu raison du fort engagement impulsé par Ana Luisa Esposito, fondatrice, dans cette Association Amusaté é Boujaté. Alors que les ateliers, mis en place depuis 2 ans, ont nécessité des collectes de fonds, comme souvent, lors de diverses manifestations, l’organisation de l’Ardéchoise, à elle seule, aura pompée 1.618,36€ (reste à charge non remboursé 918,36€). Sa démission annonce un changement de direction du nouveau bureau constitué lors de l’AGO du 19 juillet dernier animée par le Vice-Président, Yves Julien. 43 personnes étaient présentes et/ou représentées sur 73. Cette réunion a successivement été menée par les responsables d’atelier pour le bilan de leurs activités respectives. Notons celui du fleurissement de la commune qui a notablement amélioré la qualité visuelle et environnementale de Saint-Barthélemy Grozon et Grozon mais en reposant malheureusement sur moins de participants (même non adhérents) que prévus à ses débuts. Ce sont environ 2000 plants qui ont été conçu dans les serres du château de Soubeyran par une poignée de bénévoles sous la houlette de Michel Lefort.

 

La nouvelle saison s'annonce

2018/2019 : Cécile Amy animera, dès la rentrée de septembre, un nouvel atelier dessin. Après les très bons débuts de ce nouvel atelier “Interprétation par l’expression écrite et orale”, Claire Mollien poursuit dans sa lancée la saison prochaine et l’ouvre aux jeunes en prépa des oraux du Bac, aux universitaires, aux demandeurs d'emploi, pour répondre à la demande, entre autre aux besoins de la nouvelle réforme du Bac en 2020. Les autres ateliers sont reconduits après un bilan 2017/2018 très prometteur.

Nouveau bureau : Président Y Julien, Vice-Président B Dély, secrétaire MPierre Costechareyre, secrétaire adjointe CJulien, trésorière M Sauret-Chambon, trésorière adjointe A Deculty,

Les membres du conseil d’administration : S Brandmeyer, E Delarbre, M Dely, G Durand Bouveyron, C Duvert, G Faurie, A Galante, P Rouveure.

 

Avant fin août, le programme sera communiqué pour permettre les inscriptions de tous les membres intéressés, anciens et nouveaux, en particulier ceux où le nombre de personnes est limité.

Alboussière - « Le Boxing Crussol Team Guillot renfile les gants ».

Les membres du club seront de retour à la salle dès le 1 septembre avec un premier stage gratuit d’initiation au kick Boxing suivi d’un second le 8, dans le cadre des journées « Sentez Vous Sport » mises en place en septembre par le Comité Olympique et sportif Français sur l’ensemble du territoire. Le Boxing Crussol proposera deux  Stages d’initiation Multi-Boxes GRATUITS les 1er  et 8 Septembre  2018 avec Initiation à la pratique et la découverte de ces sports, ouvertes à toutes et tous. Celles-ci se dérouleront salle  Pierre Haga rue des Ateliers de 14 à 17h à Alboussiere les samedis 1er et 8 septembre 2018 (de 16h à 18h). Il convient par ailleurs de noter la date du mercredi 26 Septembre  2018 à Vernoux. C’est le Département qui, dans le cadre des « Semaine Verte Collégiens », a fait appel aux membres du club pour présenter les différentes boxes pratiquées et initier ainsi les collégiens Ardéchois du Nord Ardèche aux valeurs de nos sports.  

Ensuite, dès le 10 septembre, reprise des entrainements aux horaires habituels :

Enseignement par moniteurs diplômés du Full Contact, Kick Boxing, K1, Muay Thaï

-  Lundi, Mercredi et vendredi de 19h30 à 21h30 (loisirs et compétition)

-  Mardi 19h30 Aéro-Kick

-  Mercredi  17h30 / 19h, école de Boxe enfants 5/12 ans

Contact : http://renovtoit.com/bca/ ou   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06/85 / 79/79/47

Cette saison verra le retour à la compétition d’ Eva Guillot, après l’obtention de sa PACES de Kinésithérapie et du statut d’étudiant sportif de haut niveau (ESHN) à la faculté de Grenoble. Avec son père Richard, Eva a repris le travail dès fin juillet pour peaufiner sa préparation physique après un an ’interruption pour se consacrer à ses études de Médecine. Celle-ci se verra ainsi plus de temps de disponible à accorder à ses études d’abord, mais aussi  à sa passion pour se donner les moyens des objectifs qu’elle s’est fixer. Nous allons suivre l’évolution de cette double carrière cette saison.

alboussière - Une fin de carrière pour une nouvelle vie

Philippe Issartel a été bien entouré ce samedi 25 août. Le Garage désormais nommé “Alb'Auto” était en ébullition en fin de matinée pour recevoir tous les convives venus festoyer au départ à la retraite d'une icône locale. Mais pas seulement. Le très expérimenté Thibaut DESCAMPS, nouveau gérant, fêtait joyeusement les un an de sa reprise. Il y a quelques mois, il s'est entouré des compétences et du sérieux d'une jeune fille de 20 ans, Milva Debernardis, pour assurer la charge de travail qui a caractérisé, de manière exponentielle, le premier bilan d'activité annuel de ce garage toutes marques toutes interventions. Ils ont relevé les manches avec le sourire pour dynamiser de leur empreinte ce garage pour le gratifier d’un bon rapport qualité/prix. Philippe Issartel part rassuré d’une telle succession!

Champis - De Fermes en Fêtes à Garnier

Samedi 25 août, la Brasserie La Grange du Seigneur organisait le Marché dans l’Assiette (bières artisanales, grillades, salades, fromages, miels, sorbets, crêpes …) en entrée libre pour tout public et accueillait “Taraf de Beauchastel” la fanfare musique de l’Est et d’Italie pour assurer l’ambiance musicale au chapeau. Cette manifestation retrouve des lettres de noblesse. En effet, expliquent conjointement Thierry Simonovic et Damien Faure, “l’usure du temps avait fait son oeuvre. Cet événement s’est déroulé entre 2008 et 2014, dont 2 ans sur la place d’Alboussière comme marché de producteurs. Il s’agissait alors d’un challenge à organiser ce marché loin des fermes de production dans des périodes dites “actives”. Les producteurs se sont essoufflés au fil du temps. Les opérations de Ferme en Ferme rencontrent un franc succès d’où l’émergence de “Fermes en fêtes”. Cela inclut le marché à la ferme, la restauration paysanne, un concert. Il s’agit d’une série de 3 événements à l’initiative d’un collectif de paysans qui souhaitent s’inscrire dans une démarche de partage et d’échanges. La recette est simple : un marché de producteurs, des stands, un groupe de musique pour passer une soirée conviviale et festive sur nos fermes”.

 

L’équipe d’une douzaine d’exposants s’est installée à la ferme du GAEC du Trapier à Boffres le 2 juin et le sera à nouveau à la Miellerie A Tire d’Aile à Alboussière le samedi 22 septembre prochain. Les festivités ont démarré dès 17h30 par la visite guidée de la ferme Libertane par son propriétaire et brasseur désormais renommé et un habitué des “Apéros Jazz” tous les mardis du 10 juillet au 28 août pour les concerts d’été.

champis - Un podium au Championnats de France

Du 21 au 28 juillet trois cavaliers du centre équestre d’Antoulin sont allés défendre les couleurs de leur club au Generali Open de France à Lamotte-Beuvron. Organisé par la Fédération Française d’Equitation au parc équestre fédéral, c’est l’événement incontournable de l’année pour de nombreux cavaliers aguerris et motivés. En réalisant deux jolis parcours, Jade Grégoire ,en selle sur Petchora du Val, monte sur la deuxième marche du podium en Hunter club 2 cadet. Cette belle médaille d’argent autour du cou est le résultat d’une année de préparation entre entraînements, stages et compétitions. Rien n’est dû au hasard. Dans l’épreuve Cso club 1 cadet, Anna et trivium de Jax réalisent une belle performance en finissant 2 parcours sans pénalité et prennent la 12ème place de leur épreuve.

 

champis - Les décisions du Conseil Municipal du 27 juillet 2018

Le Conseil Municipal s’est prononcé sur divers sujets dont la présentation du projet de la Traversée de la Bâtie / Place de la Fontaine : Le Maire présente à l’équipe municipale le projet de la traversée de la Bâtie et de la Place de la Fontaine qui a été établi par Monsieur BAZIN, paysagiste de la DDT de l’Ardèche. Après échanges, l’avant-projet, conforme dans ses orientations aux souhaits de l’équipe, est validé dans sa globalité. Reste à établir le projet détaillé (choix des matériaux, des végétaux, implantation précise des enrochements,….) dossier consultable en mairie. Toutes les remarques et observations seront examinées.  

Achat mutualisé d’une mini-pelle avec la commune de Saint-Sylvestre : Livraison début septembre. Rédaction en cours du règlement pour l’utilisation du matériel. L’usage de cette mini pelle sera réservé uniquement aux travaux communaux (curage des fossés, traversées des routes, talutages,……).

le conseil municipal de CHAMPIS décide : 1°) de mettre en place une Action Sociale en faveur du personnel en adhérant au CNAS à compter du 01 SEPTEMBRE 2018. et autorise en conséquence M. le Maire à signer la convention d’adhésion au CNAS. 2°) Cette adhésion étant renouvelée annuellement par tacite reconduction, l’organe délibérant accepte de verser au CNAS une cotisation évolutive et correspondant au montant suivant pour un an : 205 € par actif 3°) de désigner M DEJOURS Gilbert, membre de l’organe délibérant, en qualité de délégué élu notamment pour participer à l’assemblée départementale annuelle du CNAS.

Four à bois , chantier participatif : projet de plaque : S’agissant d’un chantier participatif, Monsieur le Maire de Champis propose qu’une plaque soit apposée sur le four, côté chemin de la Bâtie qui précise : Travaux du chantier participatif réalisés entre Février et Juin 2018. 20 journées de travail exécutées en moyenne par 6 à 8 bénévoles pour un total de 1 100 heures de travail.

Chemin d’interprétation : visite Sud Ardèche de la « Route des Dolmens »: Les élus de Champis se rendront le samedi 22 septembre dans le sud Ardèche afin de découvrir « la Route des Dolmens » chemin d’interprétation créé récemment afin de valoriser les dolmens des communes de Saint Alban Auriolles, Chandolas, Grospierres, Labeaume et Beaulieu. Rencontre avec les élus du Sud Ardèche.  

Subvention exceptionnelle à la Tribu pour le Festival « Pousse ma Porte » L’équipe municipale de Champis s’était engagée à soutenir la première édition du Festival « Pousse ma Porte ». Après comptabilisation de toutes les opérations il apparaît un déficit de 300 € dans les écritures de la Tribu qui avait porté le projet. Afin de régulariser Monsieur le Maire propose de procéder au versement exceptionnel d’une subvention d’équilibre de 300 €.

Prochaine séance du conseil municipal : Le vendredi 28 Septembre 2018 à 20 heures salle du conseil à Champis

Saint Barthelemy Grozon - Un nouveau né, future footballeuse ?

Le 26 juillet dernier, son petit frère, Livio, était aux quatre cent coups : sa petite soeur Noa venait de pousser son premier cri à la vie. Ce petit bout de 45 cm pour 2,320 Kg, est venue agrandir le foyer de l’ancien Président du Club de foot local, l’ASSBG, Thomas Brunel et de l’heureuse maman, Clémence Betton, demeurant tous les quatre à Vernoux en Vivarais. Cette naissance comble d’un bonheur non dissimulé ses Grands-parents, Alain Brunel et Mireille Jourdan de Grozon et Thérèse et Gérard Betton, l’arrière grand-père Régis Eynard de St-Félicien.

 

Saint Barthelemy grozon - Les nouveautés de la rentrée pour Amusaté é Boujaté

Après 6 mois de test depuis janvier 2018, l’Atelier “Interprétation par l’expression physique et orale” s’étoffe pour la rentrée en lien avec l’actualité des réformes : les oraux du Bac 2020/2021. Le public concerné : les élèves de terminal, les universitaires, les doctorants, les demandeurs d’emploi mais aussi les futurs acteurs amateurs ou professionnels. Cet atelier reprend le mercredi 12 septembre de 15 à 17 heures à l’école de Grozon. Inscriptions (places limitées) avant le 11 septembre 2018 auprès de l’association (adhésion annuelle 10€ qui donne accès à tous les autres ateliers sur réservations) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au Bar de Saint-Barthélémy Grozon auprès de Stella : 04.75.07.69.19

Un nouvel atelier voit le jour : ACTIVITÉS CRÉATIVES ET COURS DE DESSIN 2018/2019 - Pour les adultes et ados, un programme d’apprentissage des techniques du dessin est proposé mais vous pouvez également être simplement guidés dans vos créations. Pour les enfants mais aussi adultes et ados, de nouveaux thèmes chaque semaine non imposés. Dessin, bricolage 2D ou 3D a vous de créer et Cécile Almy sera là pour vous aider.

MARDI  A l’école de GROZON, VENDREDI  au stade d’ALBOUSSIERE - début des cours le mardi 4 septembre 2018 fin des cours le vendredi 28 juin 2019

2 créneaux seront mis en place pour chacun de ces jours mais seront maintenus pour un minimum de 8 inscrits à l’année chacun 14h à 16h et 17h à 19h

validation des créneaux le 1 octobre

COTISATION : 15€ une par inscription (adhésion Amusaté é Boujaté incluse) - CARTE HORAIRE : 10 heures 55€ /50 heures 225€ /ANNÉE : 250€ par personne 2h/semaine/ANNÉE : 350€ par personne (accès illimité à tous les créneaux maintenus) - AU COURS : Si vous souhaitez ne participer qu’à un seul cours pour un thème en particulier : 20€

Au programme du mois de Septembre : dessin au brou de noix les 15 premiers jours et le pastel sec les 15 jours suivants autour du thème de la rentrée et de l’automne.

facebook : facebook.com/cestyle07

site : cestyle.fr

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tel : 06 78 79 62 55

RAPPEL : l’Association Amusaté é Boujaté tient son Assemblée Générale à la Mairie  le LUNDI 3 SEPTEMBRE PROCHAIN A20 heures. Tous les membres et futurs adhérents sont conviés à s’y présenter pour préparer au mieux la nouvelle saison.

 

 

 

Alboussière - Mise en valeur des matières premières

5 artistes ont mis à nu leur travail pour le présenter au grand public. L’inauguration du vendredi 7 avril a réuni les admirateurs de belles réalisations, à l’image de Florence Pitot de Lamastre qui a extrait de la terre du Domaine du Trouillet l’argile nécessaire à la confection de petits objets, ou de celle de Marita Diedrich, allemande d’origine demeurant à Désaignes, passionnée des marionnettes. La création, à partir de rien, d’un personnage mouvant et émouvant, en mousse en particulier, où elle leur donne vie. Elle réalise alors sur commande des petits poupées singulières et attachantes. 3 jours durant et bien après, ces artistes locaux vont construire un projet commun pour allier peinture, bois, laine, terre, vannerie dans un élan créatif à leur mesure. Celui-ci sera à découvrir sur place. Cette exposition des journées européennes des métiers d’art a été animée par “Portez-vous bien” de KanTocH.

Alboussière - Le Sou des écoles et son Vide Grenier

Sur la place de la Bascule le dimanche 8 avril, la météo a, certes, freiné les motivations habituelles. Toutefois, ce vide grenier a accueilli quand même une trentaine d'exposants. Ce sont 125 mètres linéaires qui ont été "vendus" soit 250€ récoltés pour l’association qui aide au financement des activités des enfants de l'école d'Alboussière Champis.

Les organisateurs souhaitent, au nom de toute l'équipe du Sou des écoles, remercier : exposants, familles, enseignants et bénévoles qui ont su faire de cette journée une réussite! Merci également aux majorettes "Les Victoriennes" de Gilhoc qui ont offert un joli spectacle bien animé au centre du Bourg!

Le prochain rendez vous pour le Sou des écoles Alboussière Champis: la vente de fleurs, de compositions et de plants pour la fête des mères, le dimanche 27 mai, avec 2 stands, l'un salle communale et l'autre devant la boulangerie d'Alboussière.

A vos agendas!

 

Alboussière - L’urgence pour la famille sinistrée

La chaîne de la solidarité s’organise autour de la famille Richard, suite au tragique ’incendie de leur maison à Palayer dans la nuit de mardi 3 à mercredi 4 avril et de la perte douloureuse du petit Hayan âgé de 3 ans seulement. Les démarches se poursuivent auprès de la Gendarmerie et le recensement des pertes matérielles ont été recensées et sont toujours en cours pour les assurances. Le feu, qui a tout dévasté, aurait pris dans une chambre par un convecteur en contact avec un matelas et un duvet. Devant l’ampleur de l’incroyable mobilisation solidaire et fraternelle, quelques consignes et informations s’imposent pour organiser au mieux cette chaîne solidaire au profit de cette famille qui a absolument tout perdu, y compris les objets très personnels et les souvenirs privés.

Les premières pensées pour la famille et les amis ont fait place à un réel soutien très généreux pour traverser cette épreuve difficile. En effet, très vite l’équipe municipale a géré l’urgence en procurant à la famille endeuillée et sous le choc un logement et les repas. La tâche de l’effort doit se situer dans le temps et pour ce faire, l’organisation suivante a été instaurée : une “cagnotte leetchi urgence-famille” est mise en place sur internet suivant un lien : https://www.leetchi.com/c/urgence-famille, à destination des nombreuses personnes qui souhaitent aider financièrement la famille en grande précarité. Rappelons qu’il s’agit d’une famille composée désormais de quatre enfants de 18 mois, 6, 12 et 16 ans. Une urne occupe le comptoir de la Mairie de la commune pour recueillir sur place les dons financiers des généreux bienfaiteurs. Enfin, jour après jour, il convient de s’informer avant tout dépôt auprès de la Secrétaire Générale de Mairie, Claire BYCZEK (04.75.58.30.64) de l’état d’avancement des collectes. Il est préférable de s’informer auprès d’elle précisément de la taille pour les dons de vêtements, chaussures, équipements et produits de première nécessité, mobiliers et literie, mais également de ce qui manque pour constituer un stock de nourriture en fonction des besoins, en particulier pour le dernier né dont les produits sont plus spécifiques.

Pour l’heure, le chalet près du camping du village qui accueille la famille endeuillée se trouve provisoire.

Un appel est lancé pour trouver un nouveau logement à entièrement rééquipé en meubles, électroménager, dans un périmètre de 10 kilomètres autour d’Alboussière où les enfants sont scolarisés. Les propriétaires qui ont actuellement un habitat vacant sont invités à contacter la Mairie de toute urgence.

 

Alboussière - Construction d’une réalisation commune

Une belle fréquentation ponctua, à des périodes et horaires différents, les 3 jours des Journées Européennes de l’Art au Domaine du Trouillet les 6, 7 et 8 avril dernier. Les enfants ont pris en main le travail de chaque matière. La fine équipe d’artistes a oeuvré, à la fois pour animer cet événement auprès du public venu nombreux, mais également pour débuter, ensemble, une pièce commune. Celle-ci prend forme, même après la manifestation et le départ d’Aurélie Maurillas retournée à Bourges pour d’autres obligations hebdomadaires. Chacun dans sa partition construit l’édifice mais il faudra attendre un peu avant de pouvoir découvrir cette réalisation. Il faut en effet compter avec le temps de séchage ou de consolidation incompressible entre chaque intervention. Le moment venu, l’oeuvre aura toute sa place pour être admirée.

Alboussière - Boxing Crussol en Italie

 

Richard Guillot, Président du Comité Ardèche des Sports de Contact CDAKMDA07 et du Boxing Crussol Team Guillot représentera le Département et son club à la coupe du Monde WAKO « Bestfighter 2018 ». En effet celui-ci a été convoqué  par le Président de la Ligue Rhône Alpes Auvergne Nabil Mazari, afin de seconder Mohamed Salmi, Larbi Moumen et François Dumoulin, dans l’encadrement du coaching de la “team régionale” à Rimini en Italie les 14/15/16 et 17 juin prochain. Ceci pour la 6eme année consécutive. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Ingrid Guillot, sera également de la partie  et représentera le corps arbitral de la ligue à cette compétition où elle fera pour l’occasion sa 2ème expérience internationale. Notons l’absence regrettée de la championne Eva Guillot (médaille d’argent en 2017) qui a fait le choix de privilégier un concours important de médecine pour asseoir sa destinée professionnelle essentielle pour ses objectifs à atteindre. Elle reviendra la saison prochaine encore plus forte et indéniablement plus motivée à retrouver son meilleur niveau pour conserver ses titres obtenus avec vaillance.

La prochaine sortie du club est prévue  le 5 mai prochain à Vaulx en Velin où Richard Guillot accompagnera Maceo Gondre au dernier stage de sélection mis en place par la ligue pour cette coupe du monde. Celui ci Champion régional cadet, ne pourra malheureusement pas se rendre en Italie n’étant pas disponible à cette date, mais ce sera pour lui l’occasion de se perfectionner avec les meilleurs coachs et compétiteurs régionaux en vue de parfaire sa technique pour la saison prochaine où il passera en Junior plein contact.

Le Boxing Crussol Club n’en finit pas d’étonner par ses engagements et résultats.

 

Saint Barthelemy Grozon - Une réunion publique pour le compteur Linky

Ce vendredi 13 avril, une réunion, proposée par Enedis et acceptée par le conseil municipal, a eu lieu concernant le compteur Linky. Celle-ci fut animée par Delphine Vercasson. Dominique Espenel, maire du village, a présenté celle-ci comme l’interlocutrice de la Direction ENEDIS Drôme-Ardèche pour les communes et leurs communautés de communes. C’est en usant d’un support diaporama que les explications détaillées ont été fournies, à savoir : qu’est-ce qu’un compteur Linky, que remplace-t-il et où s’installe-t-il dans les foyers. De nombreux sujets ont été développés comme la question sur la santé, la vie privée, la pose du compteur, pourquoi remplacer les compteurs, etc. et dénoncer les rumeurs et fausses informations au sujet de « Linky ». Ensuite pendant presque une heure un débat s’est instauré entre l’animatrice et la quinzaine de personnes présentes qui ont posé beaucoup de questions et  cherché à se renseigner, voire rejeter ce projet.

 

 

Alboussière - La transmission d’une passion

Cécile Almy, native de Saint-Lô, est une jeune femme volontaire et bourrée de talents. Déjà, à l’âge de 11 ans, en ce même lieu (salle du stade de foot), elle participait à l’atelier ARTKA co-animé par Kathia Giraud et sa fille Karine David-Gil qui ont joint passion et études pour mener leur existence, en collaboration avec Laurette Gevaudan, aquarelliste de Vernoux en Vivarais. Le cursus d’apprentissage de Cécile Almy vient de cette riche période. En 2016, elle reprend l’atelier de Valence et relance, à titre personnel, l’atelier d’Alboussière. Après un Bac d’art plastique, une année d’école d’animation (Bd, illustration, dessins animés chez Emile Cohl), Cécile Almy donne des cours depuis cette date aux enfants dès 6ans et aux adultes (mardi 17/19h vendredi 14/19h) ainsi qu’à Valence (stages). Au programme : découverte des matières (feutre, crayon, peinture à huile, pastel sec gras, encre, gouache, acrylique, sanguine cepia, slime, ombre/lumière, proportions, perspectives, couleurs, sumi’e, plume, N/B. Prochaine exposition Médiathèque 2ème quinzaine de juin.

 

 

Alboussière - La mission de l’atelier photo du CALAC

La Mairie d’Alboussière organise les fêtes de l’été du 27 juillet au 5 août 2018. Entre autre animations, le C.A.L.A.C. a été sollicité pour présenter une exposition photos sur Alboussière/Champis. Après concertation, les membres de la section photos ont proposé de mettre les communes en valeur au travers de ses “Acteurs économiques”. Les adhérents du club photo auront à coeur de parcourir le territoire afin de présenter un panorama le plus large possible de toutes celles et ceux qui oeuvrent au sein de la commune. Vu l’éventail des personnes potentielles à rencontrer, il est fort à parier que la restitution s’étalera sur deux années. Ainsi, une dizaine de membres vont rendre visite très prochainement aux divers commerces du centre Bourg, aux centres d’activités économiques pour s’exercer à des clichés les plus représentatifs. L’exposition de l’année passée a reçu un vibrant accueil au Temple. L’équipe municipale souhaite que les portes leurs soient grandes ouvertes pour faciliter leur travail.

 

1061

Alboussière - Un départ remarqué

Sur la place de la Bascule, ce vendredi 27 avril à 12h15, un attroupement se forme autour d’un car de tourisme aux moteurs ronflants. Une quarantaine de seniors, de plus de 60 ans révolus, ont pris place dans le véhicule, déjeuner déjà expédié, en direction de la Caverne de Vallon Pont d’Arc pour une heure de visite commentée. Le temps du voyage pour le retour, Maxime Corbin et son équipe du C.C.A.S. ont prévu un bon goûter pour la mi-temps avant de revenir sur Alboussière pour 20 heures. Précisons que pour ce voyage, les joueurs de boule de la commune n’ont pas hésité à faire preuve de générosité en offrant un don aux organisateurs.

 

Alboussière - Une voie ré-ouverte à Monépiat

Pour inaugurer la ré-ouverture du Pont de Monépiat à la circulation, vendredi 27 avril à 17 heures, J. Dubay, Ph Ponton, Ch. Nodin, JP Vallon, G Dejours, Sy Garnier (CD07), Mr Blanc (conducteur de travaux chez Colas) et Ol Amrane (conseiller régional), se sont retrouvés sur les lieux. Durant 15 jours encore, la circulation sera alternée pour la gestion de la voie dans les deux sens. Pour ce faire, des feux de circulation ont été installés afin de permettre la reprise de la circulation mais également la fin des travaux : parapet du mur en pierre ainsi que les barrières, finition de l’enrobée jusqu’au panneau d’entrée de la commune d’Alboussière. Les élus remercient les usagers de cette route pour leur patience et leur compréhension.

 

Alboussière - Le public a répondu “présent”

Ce dimanche particulièrement pluvieux du 29 avril, le Temple recevait la Compagnie Biboffreloula qui se donnait en spectacle. Ce sont près de 180 personnes qui ont assisté à la chorale principalement composée de morceaux de Gospel, Jazz, musiques de films, tels que Wade in the water, Buenos Aires, Tonight, la Boîte de Jazz, Sunny et bien d’autres encore. Pour accompagner les choristes, au piano Linda Mangeard-Gallix, à la contrebasse François Galix sous la Direction de Viviane Ginapé. Tous ces airs connus ont ravi le public présent pour joindre l’utile à l’agréable. Le groupe de chanteurs recherche en effet à étoffer les voix et recrute de nouveaux membres (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06.73.5531.75.

Les répétitions ont lieu un jeudi sur 2 à la Mairie de Boffres à 20 heures (accueil à 19h45) de septembre à début juin . La première répétition de la saison démarre après la rentrée scolaire soit le jeudi 6 septembre 2018.

C’est autour de la buvette à l’entracte que la chorale Biboffreloula a réalisé quelques ventes de CD et échangé avec les spectateurs curieux, le tout dans une belle ambiance palpable.

 

Champis - Un plan de vie dans le pétrin

De la boulangerie à la pizza, il n’y a qu’un pas

Elle se nomme, du haut de ses 22 ans, Elisabeth Barbier. Elle parcourt chaque semaine 5 villages pour se rendre à la rencontre des amateurs de pizzas faites maison. Les mardis, elle pose son camion à Champis Le Fringuet sur l’air de covoiturage ; les mercredis, elle dessert St Sylvestre. Les jeudis, ce sont les habitants de Gilhoc sur Ormeze qui la découvre quasi au centre du village. Les samedis, elle travaille sur Alboussière. Née à Guilherand Grange le 6 février 1996, Elisabeth Barbier choisit un CAP de pâtisserie sur 3 ans en alternance. Durant ses études, elle travaille donc au Leclerc Bourg les Valence et suit ses cours au CFA de Livron. De 2011 à 2012, c’est au rayon pâtisserie qu’elle met en pratique les théories enseignées. Pour sa 3ème année, elle décide toutefois de poursuivre en boulangerie tant pour ses cours que pour son travail chez Leclerc. En 2013/2014, son diplôme en poche, Leclerc lui propose un remplacement au rayon rôtisserie pour un an. En 2015, Leclerc l’embauche en CDI. Elisabeth Barbier vend du fromage pour répondre aux besoins d’agrandissement. Huit mois plus tard, le rayon étendu en boulangerie réemploie la jeune boulangère jusqu’en août 2017 où elle démissionne. Changement de direction, changement d’ambiance : elle veut voler de ses propres ailes et “faire ce que je veux, comme je le veux”, précise-t-elle. De plus, l’achat d’une maison près du Bourg d’Alboussière, l’incite à minimiser ses kilomètres de déplacements. Elle se lance et achète un camion d’occasion en bel état déjà tout équipé et bien aménagé. Elle démarre sa nouvelle activité en janvier 2018 après avoir choisi ses emplacements avec la bénédiction des Mairies qui l’accueillent avec gentillesse. Passées les épreuves de démarchages, de dossiers administratifs, elle choisit le statut d’auto-entrepreneur et commence ses tournées.

 

Une distinction, une marque de fabrique

Du frais, rien que du frais, pourrait être son slogan. Elisabeth Barbier a fait le choix de miser sur les produits locaux, régionaux. Elle est fière d’afficher ses divers fournisseurs dans son camion. Le poisson est frais du jour, le jambon, chorizo viennent de Teyssier à St Agrève, la farine de St Uze (26), les ravioles de Romans. Val Fruits lui livre les légumes, champignons. Les pommes de terre sont du jardin. Elle se fournit ensuite chez Métro pour les oignons, la pulpe de tomate. Peu de congélation ; par obligation il s‘agit de la viande hachée, le kebab et les ravioles. Elle organise ses semaines : tous les lundis, de 8 à 10h, les courses des ingrédients, puis, chaque jour, de 10 à 12h elle compose ses desserts. De 13 à 16h, elle prépare sa sauce tomate, champignons et les boules de pâtes. Elle part ensuite sur les emplacements pour être à pied d’oeuvre dès 17 heures. Ce sont 20 pizzas minimum qu’elle vend par soir au sein de chaque commune, avec des pointes à 40. “C’est un excellent début et cela me donne de nouvelles idées. Ainsi, chaque mois, je propose 2 pizzas nouvelles, selon mes goûts, et cela me fait plaisir de constater que mes clients adhèrent à mes choix. Ainsi, je propose des produits de saison. A la carte, il y a peu de légumes comme les courgettes, les aubergines alors c’est l’occasion, à la saison, d’imaginer une nouvelle composition. Il est pour moi essentiel que mes pizzas aient du goût et puissent se revendiquer “Maison” et produits locaux!”. Elisabeth Barbier complète son offre par des bières artisanales de Champis.

 

Comment sera l’avenir des pizzas made in Elisabeth Barbier?

“Je me prête à rêver, explique-t-elle, car si mon activité se développe bien, à terme, j’imagine follement opter pour un village supplémentaire mais aussi à développer ce business. Pourquoi pas penser à une mini-chaîne de 3 camions avec les mêmes spécificités et qualité avec des jeunes en scooter pour procéder à la distribution? Cela ferait de l’emploi localement. Tout est possible pour répondre aux besoins de ces villages qui perdent en animation commerciale.

4061 mots

Champis - Un Conseil Municipal exceptionnel

Ce 27 avril, un conseil municipal extraordinaire s’est tenu en présence de Madame la Députée Michèle VICTORY. Il y eut présentation sur le terrain des projets champinois relatifs à l’aménagement de la Bâtie (création d'un parking de 7 places, d'un jardin public, de l'aménagement de la place de la Fontaine, de la construction d'un four à bois dans le cadre d'un chantier participatif). Ensuite de quoi, des échanges avec l'ensemble de l'équipe municipale a permis à Madame la Députée de s’informer sur les thèmes d'actualité : intercommunalité, devenir des petites communes, réforme des institutions, mutualisation des services.  Il convient de noter que Madame la Députée nous a confirmé le versement d'une subvention de 10 000 € au titre de la réserve parlementaire accordée à Champis par son prédécesseur Olivier DUSSOPT.

Au final, ce conseil s’est distingué par un débat franc toujours courtois qui aura sans nul doute permis à Madame la Députée de mesurer les inquiétude mais aussi le dynamisme d'une commune rurale qui se revendique comme telle.