Article 1 : Le fluoperçage et le taraudage pour l’usinage de pièces sans copeaux

Le fluoperçage : un procédé pour former des douilles stables sans endommagement de la surface

Le fluoperçage est un procédé technique “propre”c’est à dire qu’il ne génère aucun copeau. Cette technique convient pour le formage de douilles stables et de filetages résistant à la charge dans des pièces à usiner à parois minces.

Techniquement, il s’agit d’utiliser l’effort de friction pour aboutir à la formation d’une douille dans un tube en métal ou bien de la tôle plate :

Comment ça fonctionne ?

  • le cône tourne sur lui-même à très grande vitesse

  • la pression s’opère de haut en bas et de bas en haut

  • cette force axiale, appliquée sur le fluoperceur, provoque une chaleur fractionnelle et provoque l’échauffement de la tôle ou du tube

  • la matière se déforme ainsi dans ce mouvement de descente en donnant une apparence de douille

  • la température de l’outil atteint 900°C tandis que la pièce en fait 700°C

  • ainsi, la matière s’est transformée, par ce déplacement grâce à l’outil, pour former une douille qui fait environ trois à quatre fois l’épaisseur initiale de la matière

Qu’est ce que le taraudage ?

Cette deuxième opération, très distincte, consiste à donner la forme définitive à la douille grâce à un filet. Après avoir réalisé le trou avec la douille, comme pour repousser la matière, on réalise le filetage pour pouvoir visser une visse. Pour ce faire, l’outil utilisé est un taraud de déformation qui supprime du métal et forme les filets par enlèvement de celui-ci. Le filetage se crée ainsi au fur et à mesure que la douille descend dans la matière, tel un escalier en rond.

Quels sont les avantages techniques d’un tel procédé ?

Moins d’opérations d’usinage

Auparavant il était nécessaire de percer un tube ou une tôle, de rajouter et de fixer des écrous soudés ou sertis ou bien des tubtaras. Le procédé de fluo-taraudage ne requiert que l’outillage de départ, une simple perceuse à colonne suffit. Il y a donc moins d’opérations d’usinage (pas de préperçage, pas de soudade, pas de pièces de rechange, pas de perçage) et l’usage ne nécessite pas de compétences particulières.

Pas d’endommagement de la surface

La surface n’est pas endommagée grâce à un processus d'enlèvement de copeaux : un plan de travail sans aucunes salissures, aucune évacuation par benne.

Plus grande résistance de la douille

Le taraudage par fluoperçage augmente la résistance de la douille et permet le formage de filetages résistant à la charge des pièces à usiner à parois minces.

Gain de temps et d’argent

Un gain de temps pour l’ensemble de l’opération et donc un gain d’argent. Mais aussi la garantie d’une durée de vie plus élevée pour une grande majorité des applications concernées.

Pour quel secteur d’activité cette technique de fluoperçage et taraudage est-elle intéressante ?

Le procédé est performant pour tous les secteurs qui font usage de matériaux sans revêtement de surface comme l’acier, l’inox, l’aluminium, le cuivre et le laiton.

exemples de secteurs d’activités :

  • La construction de machines outils

  • La construction métallique de bâtiment, de portes fenêtres

  • L'électroménager et les appareils de climatisation, de chauffage, de ventilation

  • Les industries du vélo, de l’automobile, etc.

 

 

Article 2 : 7 réalisations en tôlerie industrielle suisse qui vont vous surprendre

La tôlerie industrielle ne cesse d’évoluer et, avec elle, les exemples de réalisations de plus en plus efficientes avec des designs osés et gracieux.

La performance et le succèsdes projetsd’une entreprise de tôlerie industrielle résident dans sa capacité à relever certains défis :

  • une fabrication complète,

  • une parfaite maîtrise de l’ensemble de la chaîne de production

  • des délais très ajustés

  • un coût respecté et maîtrisé

  • un seul interlocuteur.

Fabrication complète d’une machine outil - AFFOLTER TECHNOLOGIES SA

Le cahier des charges a porté sur la conception de la carrosserie, la fabrication complète de la machine outil, de la phase d’études techniques, à celle de la maîtrise parfaite de toute la chaîne de production à la logistique. Avec un seul interlocuteur, la société Affolter, fournisseur de machines-outils pour la fabrication de pignons, a eu la possibilité d’apporter des modifications sur chacune des pièces jusqu’au dernier moment de sa conception. Ainsi, le client a trouvé largement les avantages recherchés : gain de temps, gain d’argent pour une machine parfaite.

Si auparavant Affolter produisait en interne ses machines, aujourd’hui il  apporte sa technologie mais confie l’intégralité de la coupe, de l’assemblage, du montage, le thermolaquage à son sous-traitant de tôlerie industrielle.  

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Réalisation de sets de tôle pour montage de cabines - SCHAUBLIN

Cette Société suisse spécialiste de machines-outils tours et fraiseuses pour l’usinage de pièces mécaniques a confié son projet de sets de tôle pour montage de cabines à un seul fournisseur pour la carrosserie de sa machine. Ainsi, les ingénieurs du bureau d’étude ont planifié toute la chaîne de fabrication complète jusqu’au thermolaquage afin de faciliter à la perfection le montage par son client.

En faisant appel à un seul prestataire de tôlerie industrielle, la Société Schaublin a ainsi pu respecter ses impératifs de délai et de coût tout en obtenant la réalisation parfaite de sets de tôle cabine supérieure, jupes inférieures et coffrets de console pour leur machine.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Fabrication complète d’un châssis de machine dans le domaine de l’horlogerie - ETA

ETA est spécialisé dans les machines pour l’usinage de pièces dans les domaines de l’horlogerie. Dans le cadre de son développement, elle a confié à Cantin, unique interlocuteur pour ce dossier, la conception, la réalisation, la fabrication complète, jusqu’au thermolaquage et montage, d’un châssis de machine.

Toute la chaîne de production jusqu’à la logistique, en passant par la phase conceptuelle du bureau d’étude, a permis au client de suivre pas à pas les étapes de ce projet tout en gardant la possibilité d’apporter, jusqu’au dernier stade de la fabrication, les modifications souhaitées des pièces.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Réalisation d’un bâti pour machine d’usinage de pièces dans le domaine de l’automatisation de précision  - UNITECHNOLOGIES SA

Un projet de bâti, pour cette nouvelle machine d’usinage de pièces dans les domaines de l’horlogerie de précision, de micromécanique, d’automation, du pharmaceutique, a imposé à Cantin un défi de précision. En effet, la planification de la chaîne de fabrication, incluant le thermolaquage et le pré-montage, a été élaborée avec une grande précision par le bureau d’étude pour permettre, au final, le montage de la carrosserie par Unitechnologies SA, entreprise active en haute technologie de l'automatisation de précision, selon le cahier des charges.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Conception d’un châssis dans le secteur alimentaire - JETSOLUTIONS

JetSolution, expert suisse en installations de process dans les domaines des poudres et des liquides, a confié à Cantin la conception de l’intégralité du châssis simple emballage d’une machine pour le mélange d’un liquide avec des poudres, granulés dans le secteur alimentaire.

La qualité de finition s’imposait pour un secteur aux normes exigeantes. Ainsi le défi à relever s’attachait à la précision de ce châssis lors de toutes les étapes de la complète fabrication par la société de tôlerie industrielle sous-traitante.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Fabrication d’une pousse barre pneumatique pour une machine d’usinage de pièces - WILLEMIN-MACODEL

Afin d’obtenir un parfait assemblage, une finition irréprochable de sa machine, Willemin Macodel, expert suisse en solutions d’usinage sur mesure, a confié à son sous-traitant de tôlerie industrielle la fabrication complète, y compris le thermolaquage et le montage, d’une pousse barre pneumatique pour une machine d’usinage de pièces dans les domaines de l’horlogerie, de la micromécanique, médical, dentaire, aéronautique.

A chaque étape, elle a ainsi pu apporter des modifications sur certaines pièces jusqu’au dernier moment. Avec un seul interlocuteur, ce client a gagné un temps considérable et donc de l’argent sur ce projet.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

Fabrication d’encadrements de fenêtre en aluminium, soudés, thermolaqués - SOCIETE RAY

Spécialiste dans les façades et toitures dans le secteur du bâtiment, la société Ray a confié la fabrication complète, thermolaquage inclus, d’encadrements de fenêtres qui exigeaient une totale étanchéité des pièces.

A l’issue de la livraison et du montage des pièces prêtes à la pose sur le chantier en cours, le client a gagné un précieux temps en confiant ce projet à son prestataire habituelle de tôlerie industrielle. Il était par ailleurs assuré d’une étanchéité garantie.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

 

Article 3 : Fabrication d’encadrements de fenêtre en aluminium, soudés, thermolaqués pour la société RAY SA

La problématique du client : obtenir la garantie absolue d’une parfaite étanchéité au meilleur prix

La Société suisse RAY, connue pour son savoir-faire de façades de bâtiments, est venu présenter à Cantin, un projet finalisé de cadres de fenêtres en aluminium pour un chantier en cours de construction. Notre bureau technique a ajouté au cahier des charges quelques éléments complémentaires de finition. les équipes de Cantin ont surtout cherché à optimiser la solution présentée afin de réduire au maximum les coûts de ce chantier.

L’un des critères clés de la commande du client était d’obtenir la garantie absolue d’une parfaite étanchéité au meilleur prix.

La solution apportée par CANTIN SA : conception de cadres en aluminum 3 fois plus légers que l’acier

Dans le projet initial, il était question d’un cadre avec quatre pièces séparées, différentes, qu’il fallait mettre en place avant de songer à résoudre les soucis potentiels d’étanchéité.

Pour répondre à la demande de son client, Cantin et son bureau d’étude ont apporté des réponses décisives sur :

  • la conception de cadres en aluminium trois fois plus légers que l’acier

  • un temps de soudage optimisé avec quatre points de soudure

  • l’usage rationnel de moins de tôle possible pour gagner de la place sur la structure

  • une optimisation maximum de la sécurité et de l’étanchéité des cadres

  • une pose rapide sans temps de stockage afin d’éviter tout risque de rouille

  • une logistique “just in time” : livré = posé

  • le meilleur rapport qualité/ prix possible

Une pièce complète, légère, finie, d’une grande simplicité, prête à la pose livrée en 8 semaines
Cette solution de fenêtres en aluminium soudées thermolaquées est une pièce complète, légère, finie, d’une grande simplicité et prête à la pose.

C’est essentiellement au niveau pratique que le client a trouvé les avantages qu’il attendait :

  • étanchéité

  • sécurité

  • gain de temps de pose et économies financières

Tous les soins ont été apportés, pendant les étapes logistiques et en particulier durant le transport, pour protéger les cadres afin qu’ils ne puissent être abîmés. Le délai était court. Cantin a réussi à finaliser le projet en huit semaines (bureau technique, découpe, ébavurage, pliage, soudage, peinture puis logistique).

Sur le chantier, les équipes de Cantin ont dû composer avec les autres corps de métier intervenants en permanence sur le chantier. L’usage de l’échafaudage, par exemple, devait s’inscrire dans un ballet général d’occupation de l’engin. Le planning devait parfaitement s’ajuster entre le temps de livraison (1h environ) et le temps de pose sur des hauteurs importantes.

La fiabilité du résultat obtenu à tous ces égards a conforté le choix de RAY CADRES qui n’a pas hésité à retravailler depuis avec son sous-traitant.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

 

Article 4 : Réalisation d’un habillage design de façade en pièces thermolaquées pour la société RAY SA

La Société Suisse RAY SA est reconnue pour ses compétences pointues dans la réalisation d’enveloppes de bâtiments selon une planification très rigoureuse. Elle travaille avec des architectes à la personnalisation des designs. Ceux-ci suggèrent la représentativité d’une marque bien définie et reconnaissable.

Dans le cadre de l’un de ses projets, la Société RAY s’est rapprochée de Cantin. La conception du bâtiment était déjà bien avancée et les plans définis.

La problématique du client : trouver une solution pour alléger les coûts financier d’un habillage de façade

La prodigieuse imagination des architectes appelle souvent à une révision pragmatique de faisabilité pour coller aussi à un coût moindre. Dans le cas présent, la Société RAY cherchait la meilleure solution pour alléger les coûts financiers du chantier. Elle a confié cette problématique à Cantin.

Dans le cas présent, l’architecte a imposé des dimensions importantes pour certaines pièces :

  • des cadres de fenêtres de plus de 2m30 sur 1x60

Le cahier des charges prévoyait aucun stockage de tôle sur place. Une harmonisation et une planification générales devaient s’opérer avec les autres sociétés intervenantes sur le bâtiment en construction.

La solution apportée par CANTIN SA : des pièces thermolaquées d’encadrements de fenêtres plus courtes

Face au cahier des charges de RAY SA et aux directives de l’architecte, Cantin a mis en oeuvre ses équipes du bureau d’étude pour planifier l’ensemble du processus de fabrication ainsi que la logistique, l’un des points clés du dossier.

Pour répondre à la demande de son client, Cantin et son bureau d’étude ont apporté des réponses décisives sur :

  • l’allègement de la matière (aluminium) grâce à des pièces thermolaquées d’encadrements de fenêtres plus courtes de 10 cm.

  • une réduction de la quantité de tôle nécessaire, entraînant une baisse du poids et une économie financière

  • une robustesse à la réalisation des cadres,

  • une limitation globale des coûts de production dans l’ensemble de la chaîne

  • un emballage soigné pour le transport en camion

  • un transport “just in time” pour éviter tout stockage important impossible sur place

  • une simplicité de pose avec un plan précis pièce par pièce et un système de fixation ingénieux

  • un temps de pose optimal

  • la mobilisation d’une grue de chantier sans pénaliser les autres intervenants sur le bâtiment

Un design unique personnalité livré dans le délai imparti de 4 et 8 semaines pour un coût global plus bas

Ce qui importait le plus au client a été respecté : un design unique, personnalisé, reconnaissable et à l’image communicative du client final. Le tout pour un coût global inférieur au chiffrage initial du cahier du charge.

Résultat, les tôles plus étroites de 3 à 10 centimètres ne se voient pas, même à l’oeil nu d’un expert.

Le délai de mise en place (de 4 à 8 semaines) a été respecté grâce à un temps de pose réduit et une planification ordonnée et bien maîtrisée des équipes Cantin.

  • AJOUTER UNE PHOTO DE LA RÉALISATION

 

 

Etude de cas : Comment Japan Tobacco International a obtenu l’habillage d’un bâtiment en construction grâce au lean management ?

VIDÉO JTI ?

Japan Tobacco International (JTI) fait réaliser par le bureau Skidmore Owings et Merrills, architectes renommés dans le monde entier, un bâtiment aux dimensions impressionnants de 25.000m2 pour y abriter son nouveau siège social mondial à Genève. La spécificité de cette construction est que celle-ci repose sur une structure d’acier porteuse, reprenant les concepts techniques des gratte-ciels aux Etats-Unis. Le bâtiment complexe se place, telle une vitrine, aux côtés du Palais des Nations.

En cours de réalisation, le client exprime le désir d’habiller le tout pour apporter à l’ensemble un design d’exception.

La problématique du client : un bâtiment complexe en construction accompagné d’une recherche d’esthétisme

La complexité de ce bâtiment s’explique par une architecture en métal avec des croix de Saint André, par des renforts métalliques croisés à tous les niveaux de la structure et le tout sur une grande hauteur.

Il s’agit maintenant de surmonter ces difficultés techniques en “habillant” de métal les poutres métalliques dans une recherche d’esthétisme et de confort visuel. Le carénage s’avère la solution retenue.

Cette première difficulté est suivie d’une autre : harmoniser cette réalisation de carénage sans contrarier l’avancement du chantier de construction confié aux maîtres d’oeuvre du bâtisseur.

Les contraintes logistiques se révèlent de taille et appellent une organisation infaillible.

Le client décide donc de se tourner vers un spécialiste en tôlerie industrielle : Cantin.

La réponse de CANTIN : expert en tôlerie industrielle pour l’habillage d’une construction dans le secteur du bâtiment

Sur un plan technique, la réalisation d’un carénage pour habiller l’ensemble d’une telle structure métallique regroupe de nombreuses techniques de tôlerie industrielle.

Deux d’entre elles ont demandé un lourd travail de préparation :

  • la planification de la modélisation en 3D pour une production orchestrée dans le temps

  • et une livraison exacte, précise, ajustée car, sur place, aucune possibilité de stockage sur le chantier.

Un travail d’élaboration, de planification et de conception réalisé par bureau d’étude interne spécialisé

L’équipe du bureau d’étude technique de Cantin a planché pour la conception et la planification de la réalisation de ce chantier pendant 4 000 heures.

Les défis techniques liés à l’adaptation de la tôlerie industrielle pour l’habillage d’une construction dans le secteur du bâtiment, ont mobilisé spécialement pour ce projet trois personnes à temps complet. Durant plus d’une année elles ont travaillé sur ce projet, assistées par deux autres collaborateurs à temps partiel.

Les grandes phases de ce travail de construction second oeuvre ont été :

  • modélisation en 3D de chacune des pièces de carénage ajustées selon une organisation précise de prises de mesures constantes sur place en jouant sur des hauteurs importantes

  • plan de réalisation des pièces de carénage de grandes dimensions (parfois plus de six mètres de long) peinture incluse

  • production au fur et à mesure de l’avancée du chantier

  • livraison “just in time” pour montage immédiat car aucun stockage possible

  • un flux continu qui tient compte de la disponibilité des grues de levage de quelques heures par semaine

  • planification établie sur six mois pour opérer ces livraisons étage par étage en harmonie avec le maître d’oeuvre du chantier de construction sur les zones d’intervention

  • numérotation exhaustive des pièces de carénage pour que, tel un jeu de légo, les emboîtements  soient synchronisés et dans l’ordre établi au montage grâce à une planification horlogère sur le chantier

Les résultats obtenus

Les chiffres parlent d’eux-même :

  • 12.500m2 de toles, 100 tonnes de matériel, 5.000 tôles

  • 900 types de carénages différents compte-tenu des dimensions variées mesurées sur le chantier

  • 4.000 heures de conception

  • des finitions visibles où tout se joint parfaitement à l’oeil nu dans un parfait esthétisme pour l’ensemble du bâtiment d’espaces bureau

  • Le challenge a été relevé dans une parfaite coordination et le coffret de métal autour de la structure métallique apporte un aspect esthétique d’une grande tenue architecturale.

  • L’ensemble de la réalisation a parfaitement collé au budget défini lors du projet de départ.

  • Une mise en oeuvre très structurée au bureau d’étude pour réaliser ce chantier situé à 1h30 à Genève en faisant preuve d’une grande flexibilité et adaptabilité pour respecter le déroulement du chantier en cours dans une parfaite coordination.

  • Pleine satisfaction du client pour cette vitrine d’acier.

 

 

 

Comment et pourquoi un expert de la tôlerie industrielle a mis en place le Lean Management ?

Un contexte de forte concurrence a amené les dirigeants de l’entreprise suisse CANTIN à mettre en place le Lean Management.

Pour gagner des parts de marché dans un environnement économique tendu - où les prix sont d’une agressivité accrue lorsqu’une grande partie de la production est destinée à l’international - il était nécessaire d’appréhender les stratégies d’amélioration en interne.

Un constat s’est imposé de fait : les clients sont devenus particulièrement exigeants tant en terme de prix que de qualité mais également au niveau des délais de plus en plus courts.

La décision d’oeuvrer à l’amélioration de l’ensemble de l’usine suisse CANTIN a été identifiée selon les critères suivants :

  • augmenter la qualité

  • améliorer la performance opérationnelle

  • baisser les prix de production

  • développer le portefeuille clients

  • sécuriser l’approvisionnement et l’acheminement.

Cela passe donc par un audit, un chiffrage des axes d’amélioration. Il en ressort, après analyse, des points forts, des opportunités, des faiblesses et menaces.

Parmi les axes d’amélioration :

  • diminuer de 30 à 50% le temps de traversée de commandes

  • augmentation de l’efficience de 20 à 30%

Le diagnostic de performance cible :

> des axes de progrès sur le processus méthode,

> la planification et l’ordonnancement pour les productions standards et artisanales,

> l’élaboration de l’offre et du processus,

> la mise en place d’un système de pilotage et des indicateurs de performances,

> la réduction importante des stocks sans faillir aux respects des délais de livraison.

Les implications du Lean Management chez CANTIN

Après la première action qui a abouti au diagnostic, la Société CANTIN s’est focalisée sur le besoin d’optimisation des enchaînements de pièces sur les machines. Le parc de machines sera remis en cause au moment du réinvestissement.

Un audit de chacun des secteurs d’usinage a été identifié pour réduire intelligemment les coûts où cela s’avérait nécessaire. Le facteur humain dans la gestion du travail a également été au coeur de la réflexion afin que tous les acteurs soient sensibilisés, mobilisés, impliqués.

La gestion du personnel en a été modifiée pour laisser place à de la concertation, à la remontée des difficultés pour mieux les résoudre et mettre en place les solutions appropriées et acceptées par tous.

La démarche proposée aux équipes de l’usine CANTIN

L’ensemble du processus de Lean Management implique que tous les collaborateurs et les équipes de management soient impliqués dans :

  • une approche participative basée sur l’implication des équipes, leur responsabilisation et leur autonomie, dans les chantiers d’amélioration menés et sur les solutions mises en oeuvre.

  • la visibilité progressive des changements incite à la démultiplication des démarches sur d’autres secteurs de l’entreprise dans divers domaines : sécurité, ergonomie des postes, suppression des irritants, les conditions de travail

  • un alignement managérial, un renforcement de la communication et de la transversalité : mise en place de deux réunions de travail journalières, courtes mais efficaces, où la planification des tâches identifie le cheminement efficient des pièces à produire jusqu’à leurs finitions

  • une coordination d’ensemble sous la baguette d’un Pilote Lean qui capitalise les avancées et contribue à communiquer et expliquer.

Les résultats obtenus grâce au Lean Management chez CANTIN

Avec un effectif réajusté, l’organisation à flux poussé est passée à flux tiré, ce qui implique :

  • un stock minimum dont la valeur a été réduite de 400.000 Francs Suisses à moins de 100.000 Francs Suisses avec une économie plus que substantielle en trésorerie

  • facilités plus grande pour apporter des modifications produits à la demande parfois tardive des clients

  • plus de risque d’endommagement des produits en stockage

  • réduction des délais de livraison puisque la capacité de production a été ramenée à moins de deux semaines

  • meilleure gestion de travail du parc machine avec économie d’échelle gérée par l’ERP

  • gestion du personnel optimisée avec identification préventives des problèmes rencontrés, d’où une participation et l’adhésion accrue des collaborateurs, et une baisse sensible des risques d’accidents professionnels

Les évolutions dans le temps du Lean Management chez CANTIN

Tous les secteurs de l’entreprise vont être concernés dans un très proche avenir, des ateliers de production aux services administratifs. Les gaspillages s’insinuent dans toutes les zones d’une entreprise. Le cinquième chantier est engagé et s’achèvera en juillet 2017.

 

 

 

 

Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 19/10/2017, 09:19 par Claire Mollien
des-emplois-avis-aux-amateursavec un grand merci à Isis de Romefort pour tous ces partages  - mise à jour du 20/10/2017: Entreprise : Cabinet d’ingénierie en...
Publié le 09/10/2017, 09:39 par Claire Mollien
la-sante-une-actualite-chargeeMerci Pierre Jean Llorens pour une forte contribution à cette revue de presse : Les pompiers recommandent d’avoir un coca au...
Publié le 05/10/2017, 09:21 par Claire Mollien
de-l-emploi-encore-de-l-emploi-une-quinzaine-qui-s-animeavec des remerciements pour la participation de Pierre Jean...