Un mois de janvier bien chargé de publications pour les communes ardéchoises de St Barthelemy Grozon, Alboussière, Champis, St Romain de Lerps.

 

Alboussière - Le Grand Pré et son Amicale dans les festivités pour honorer la doyenne

Ils sont tous là ce samedi 7 janvier 2017. Le Président de l’Amicale Allain Durand, Catherine Chevillon animatrice, Sylvain Guillaume directeur de l’Ehpad et son équipe, quasiment tous les résidents ont entouré de leur chaleureuse amitié la doyenne Dina DEPRA qui a franchi, le 29 décembre dernier, sa 106ème année d’existence. C’est avec une très forte émotion que Dina DEPRA a accueilli ses deux enfants, Marcel 73 ans et son frère Guy 67 ans et leurs épouses avec leurs enfants et petits enfants, soit 4 générations présentes pour ce jour d’anniversaire.

“Ma mère est rentrée en octobre 2008 au Grand Pré. Elle avait 98 ans. Elle a seule décidé de ce choix pour ne plus affronter trois montées d’escalier dans sa maison, explique Guy Depra.   Les moments les plus difficiles de sa vie ont été le décès, à 24 mois, de son bébé mort prématurément par accident domestique. Puis mon père, ancien boulanger, est décédé à l’âge de 53 ans emporté par un cancer de l’estomac le 7 janvier 1973. Les périodes les plus heureuses se sont construites dès l’âge de 66 ans, lors de son départ en retraite, où elle a pu profiter de sa pleine santé au sein d’une Ardèche qu’elle apprécie particulièrement. Ma mère, poursuit Guy Depra, tient sans doute sa longévité à son incroyable optimisme, sa jovialité, son volontarisme. Elle a toujours été entreprenante sans peur de rien et surtout sans jamais se plaindre. Ma mère a été conseillère municipale à Chalencon, s’est occupée du Club des Aînés et s’est surtout investie très activement à son potager de 300m2 quasi seule avec comme compagnie des lapins et pigeons. Elle aura connu les plus grandes avancées modernes de notre temps : l’électricité, la télévision, l’eau dans les éviers, la voiture mais également le pire en 14/18 et 39/45”.

Bon pied bon oeil, Dina DEPRA a savouré les chansons interprétées par ses arrières petits enfants en son honneur et les textes lus par d’autres résidents avant de découvrir les nombreux cadeaux qui l’attendaient. Signalons enfin que Dina Depra a été, pendant de très longues années, une fervente et fidèle lectrice de Terre Vivaroise!

 

 

 

Alboussière - Les voeux du Maire du 6 janvier

C’est dans la salle communale comble que Philippe Ponton, assisté de l’ensemble de son équipe municipale, a déroulé les diaporamas de l’année 2016 et annoncé les grands thèmes de 2017. Ils se déclinent dans un contexte de lourd endettement, sujet épineux qui devait être évoqué sans entamer l’humeur pour les projets à venir. La commune d’Alboussière, d’une superficie totale de 18,39 km2,  est fière de constater l’augmentation croissante de ses administrés  : 1067 en 2016 contre 1045 en 2015 et 1000 en 2014 dont 144 enfants sur les 196 élèves que comptent les écoles. Elle emploie 14 salariés et la Mairie recense 24 associations très actives. Les tableaux que le Maire fait défiler expliquent les budgets tant principaux, que ceux de Claude Bergeron et celui du camping. Ce dernier a connu une forte croissance en 2016 avec 70% d’augmentation pour les recettes. Puis vient la riche rétrospective des événements de l’année écoulée illustrée des photos témoins des manifestations. Sont ensuite abordés les projets 2017 : les travaux d’aménagement de la route de Lamastre, la Voie Verte sur le plateau entre Boffres, Champis, St Sylvestre et Alboussière, la réalisation d’un point de rencontre pour les ados, la sécurisation de l’école, l’arrivée d’un nouveau kiné. Enfin, il annonce la reprise, par la Communauté de Communes, du CISAL, afin de faire perdurer un service public très apprécié par les habitants du canton.

C’est autour d’une dégustation de jambon braisé que tous les participants ont entamé les bons voeux du Maire pour cette nouvelle année pleine de nouvelles réjouissances à venir.

 

 

Alboussière - L’Amicale des boules se régale d’une galette des rois

Réunion ce dimanche 15 janvier matin pour tous les adhérents de l’Amicale

boule d'ALBOUSSIERE CHAMPIS qui  renoue avec les traditions.  Une trentaine de personnes participaient à cette réunion. La matinée a ainsi permis de mettre au point le calendrier de la saison à venir qui s'avère très chargé .Après le traditionnel mot de bienvenue aux participants et les vœux de début d'année du néophyte président DENIS LUYTON, ont été abordées les dates des concours officiels de secteur. Il s’agit en effet d'une éventuelle participation aux éliminatoires départementales afin de pouvoir participer aux championnats de FRANCE .

Un accent a été mis tout particulièrement sur l'organisation du concours qualificatif en quadrette à venir. L’Amicale Alboussière Champis aura la lourde tâche d'organiser ces rencontres qui réuniront nombre de clubs environnants (80 à 100 joueurs) avec une totale incertitude sur la météo qui bénira ce grand événement local du 29 avril 2017.

Un point a également été fait sur les manifestations habituelles de la société : la doublette du samedi 20 mai, le traditionnel BUT D'HONNEUR du jeudi de  l'ASCENSION soit le 25 mai, le concours vétérans du  mercredi 14 juin, enfin le grand concours quadrette qui autrefois affichait complet bien avant l'heure et qui se déroulera le samedi 22 juillet. Pour clore cette énumération de dates, et pour  finir la saison officielle, à noter le “tête à tête” du samedi 26 août. Restera à organiser la journée des challenges. Enfin, cerise sur le gâteau, les quatre vingt dix ans de la création de la société feront l’objet d’une attention particulière pour fêter cet événement comme il se doit : en grande pompe!

Période oblige, chacun aura dégusté les plateaux de succulentes galettes des rois concoctés par la boulangerie Bruniere d’Alboussière un verre d’amitié à la main, en compagnie de Philippe Ponton, Maire, Maxime Corbin, Adjoint au Maire et Gabrielle Garnier, inséparables dans la notion d’équipe engagée.


Alboussière - Un stage se profile pour la mise en ordre des archives de la Mairie

Philippe Ponton, Maire de la Commune ardéchoise, envisage de confier, sur une durée d’environ six mois, un stage aux fins de classer, trier, ranger au minimum les archives municipales détenues par la Mairie et qui proviennent des administrations, entreprises, associations, parfois de particuliers. Il s’agit de la mémoire vive de la commune tant sous forme d’écrits divers que de photographies.

Il convient de proposer ce stage à un(e) étudiant(e) de niveau bac+2 (DUT information-communication, option métiers du livre et du patrimoine en phase préparatoire pour passer un concours de la fonction publique) ou niveau bac+3 (licence pro métiers de l’information -archives, médiation, patrimoine). Pour rappel, un archiviste a pour objectif premier de classer, conserver tous les documents qui lui sont confiés. Il/elle doit veiller à transmettre les archives, sous contrôle, à un public de plus en plus demandeur.

Ce stage sera prioritairement proposé aux étudiants de la proche vallée de Crussol et de communes avoisinantes pour des raisons évidentes de commodité et de proximité..

 

Coordonnées de la Mairie pour envoi de dossier de candidature

Mairie d'Alboussière

Le Village

07440 Alboussière - 04 75 58 30 64

 

 

Alboussière - Un cérémonial bien orchestré pour honorer la Sainte Barbe, la “Sainte du feu”

 

Pensées aux disparus

Normalement fêtée le 4 décembre de chaque année, la Sainte Barbe, Sainte protectrice de la corporation des pompiers, cette commémoration finit par s’étaler sur les premiers jours de janvier. En effet, comme le précise Guy Gaillard, Lieutenant Chef responsable de la caserne d’Alboussière, il vaut parfois mieux décaler cet événement pour mieux en apprécier l’un de ses aspects : depuis la Troisième République, cette cérémonie religieuse est également l’occasion de banquets, de bals. Cette dimension festive se retrouve alors dans le faste de cette époque dans les menus gargantuesques. Aujourd’hui, certains corps de pompier fêtent la Sainte Barbe en renforçant la cohésion du groupe tout en rendant hommage aux disparus. Ce regroupement amical prend alors toute sa dimension quand certains membres de cette corporation se voient nominer pour des galons ou reçoivent des diplômes.

 

C’est donc ce 14 janvier fin d’après-midi que toute la caserne s’est réunie autour de Guy Gaillard pour organiser la procession vers le Monument aux morts du village et y déposer une gerbe de fleurs. Le moment solennel a conduit ce défilé vers la caserne pour célébrer la fête de la Sainte Barbe, patronne des pompiers.

 

Guy Gaillard annonce sa succession

Devant un parterre d’une quarantaine de personnes, d’autres commémorations ayant eu lieu le même jour à Lamastre et Vernoux, ce sont les Maires d’Alboussière, Philippe Ponton, de St Peray et Président de la Communauté de Commune Rhône Crussol Jacques Dubay, Dominique Espenel, Maire de Saint-Barthelemy-Grozon, Gabrielle Garnier conseillère municipale, et Eliane Blache, Maire de St Sylvestre qui ont officié cette cérémonie. Parmi les voeux prononcés par Guy Gaillard, Lieutenant Chef de la caserne d’Alboussière, se découvre l’avènement de son départ pour bons et loyaux services à la fin 2017 pour un repos bien mérité. Son successeur est pressenti. Il reçoit ce 14 janvier les galons de Sergent. Il se nomme Xavier Plantevigne. Il a gravi les échelons depuis l’ouverture de la caserne en 2011 pour parvenir au grade de Caporal Chef. Sont également nominés comme chefs d’équipe : Nadège Valette, Emmanuel Bourghelle, Benoit Damiens et le chef d’Agres Denis Luyton. Signalons enfin l’intégration de deux nouveaux membres sapeurs pompiers à la caserne.

 

saint Barthelemy Grozon - La reprise pour Amusaté et Boujaté

La nouvelle année à peine commencée que déjà les activités de l’Association Amusaté et Boujaté reprennent de plus belle. L’activité Tarot, sous l’encadrement de Jean-Marc Martin, a démarré brillamment avec une participation de 13 joueurs de toutes pratiques. Ainsi, les tables ont été formées en fonction des niveaux de chacun. A la table des débutants, l’aide précieuse d’un participant a permis aux autres joueurs d’être guidés avantageusement dans l’exercice du Tarot, le tout dans une parfaite bonne humeur. Ainsi une fois par mois, le deuxième lundi du mois, tout ce petit monde se retrouvera pour poursuivre ces moments de détente.

La prochaine date retenue pour une autre séance : le lundi 13 février à 20h à Grozon.

 

Loto

le loto de la chasse (ACCA) aura lieu le dimanche 22 janvier à 14h à Matra. A gagner : 2 séjours hôteliers et de nombreux lots<. Tombola, buffet, buvette

939 signets

 

saint Barthelemy Grozon - Un Président plutôt optimiste pour ce début de saison

Thomas Brunel, 31 ans, 10ème Président de l’Association Sportive de St Barthelemy Grozon (ASSBG), cumule les mandats depuis 2009. Depuis la création de l’Association du Foot-Foyer de St Barthelemy-le-Pin-Grozon le 15 avril 1978, le club aura connu quelques belles aventures sportives. Durant la saison 1981/1982, l’Association est rebaptisée ASSBG avec 2 équipes seniors et une équipe poussins. C’est en 1983/1984, que le terrain connaît un élargissement avec pose d’éclairage.  En août 2016, l’ASSBG accueille un nouvel entraîneur, Vincent Junique, pour succéder brillamment à son prédécesseur. Thomas Brunel a quant à lui joué huit ans à Lamastre avant de rejoindre l’ASSBG qui connaissait alors une réelle perte d’effectifs. De 6/7 joueurs, le club à ce jour regroupe 40 joueurs avec 10 dirigeants. La moyenne d’âge des seniors est de 24/25 ans. 7 sur 40 viennent de Gilhoc et 20 licenciés sont de Vernoux en Vivarais. Le club a un arbitre de 30 ans environ, Bastien Pradon de Valence. “Pour un petit club comme nous, raconte Thomas Brunel, ce n’est pas simple d’éviter les pénalités pour faute d’arbitre. Il s’agit d’une infraction aux statuts de la Ligue et cela amène bien des désagréments : interdiction de monter en division, pas de mutation par le comité. Nous avons dû fournir récemment un vestiaire au foyer des jeunes pourvu d’une douche pour répondre aux normes.”

 

Bilan de la saison 2015/2016 et 2016/2017 en cours

“Grâce à l’ancien entraîneur, Bernard Ponson, nos deux équipes ont vraiment progressé durant deux saisons pleines, explique Thomas Brunel. La première a terminé en 2ème division à la 3ème place à un point du 2ème (St Martin de Valamas) et proche du 1er Rhône Crussol , et la seconde de réserve en 3ème division qui a fini dernier pour cause d’absences (blessures, manque d’encadrants, etc). La 2ème équipe est descendue en 4ème division et dispute des matchs avec des adversaires de sa taille. Dans l’ensemble, je suis satisfait, poursuit Thomas, des résultat de l’équipe 1 qui a fait une belle saison. Ainsi, elle a franchi le 3ème tour de la Coupe de France 2015 après avoir perdu très honorablement 0-1 contre Tricastin qui est en 3ème division au-dessus. Pour 2016 où nous sommes à mi-parcours, le club a déjà enregistré 8 victoires, 1 nul et 1 défaite contre Génissieux près de Romans, leader de la pool avec 10 matchs sans rien encaisser. Quant à l’équipe 2, les joueurs tournent mieux que l’année passée car l’effectif est plus constant. Elle se situe 4ème au classement à 4 points du premier. En juin 2017, se disputeront les finales du 5ème tour de Drôme Ardèche René Giraud suite à la qualification de l’équipe1. Cette compétition rassemble tous les clubs de 4ème 3ème et 2ème division.

De minces budgets pour faire tourner un petit club de foot

De la Mairie de St Barthelemy Grozon, il s’agit d’une centaine d’euros par an pour le club. “Nous avons actuellement en réflexion un changement d’intitulé de nom de club auprès de la Ligue depuis l’entente avec le club de Gilhoc, pour éviter des paperasseries administratives en cas de fusion. Nous demandons 65 € de licence et 20 € pour une cotisation boisson du club après entraînements (31 depuis août 2016). Ensuite chaque joueur représente le club et s’équipe en conséquence d’un survêtement, maillot, chaussettes. Grâce à notre fête annuelle de fin de saison, en juin, l’organisation des “moules frites” réunissant plusieurs clubs, rapporte environ 2200 €, puis le calendrier foot 1200 €. Nous n’avons pour l’heure aucun soutien financier de sponsors. Nos dépenses vont des ballons (600 €), la peinture pour le traçage régulier du terrain, les filets 220€, la Ligue 1400€, par licence 27€ x 40. Nous remercions Simon Julien et Intermarché Vernoux pour le jeux de maillots neufs dont les joueurs ont pu bénéficier. Nous comptons mettre en place des contrats de sponsoring pour nous en sortir avec les bannières publicitaires des entreprises locales tout autour du terrain pour 100 €/pièce pour 3 ans.

 

Rénovation du terrain

“En 2014, poursuit Thomas Brunel, nous avons dû abandonner le terrain en piteux état. Avec la lourde participation et l’investissement de la Mairie, le terrain a connu de grosses rénovations. C’est à hauteur de 12 000 € que l’enrochement a pu être réalisé pour éviter que le terrain ne s’affaisse en contrebas. Merci aux deux entreprise locales qui ont procédé à ces dons généreux. Reconnaissons par ailleurs le mérite aux rares personnes de la commune qui se sont mobilisées pour nous aider. Notre Club ne démérite pas face à des clubs de la Vallée de Crussol de 600 joueurs comme celui de St  Peray Guillerand Grange dotés de nombreux équipements dernier cri régulièrement entretenus et de grande qualité. Souhaitons que l’ASSBG poursuive sa progression, ne serait-ce que pour donner le change aux sponsors éventuels et souhaités qui nous feront confiance.”

 

4945 signets

saint barthelemy grozon - Présence d’une soixantaine d’administrés aux voeux du Maire

 

Une belle participation

Dans la salle des fêtes de Matra à Grozon, Dominique Espenel et tous les membres du Conseil Municipal ont eu le grand plaisir d’accueil environ 10% de la population de la commune de Saint Barthelemy Grozon. Tous ces administrés ont bravé, ce samedi 14 janvier à 14h30, les conditions hivernales pour se regrouper dans cette belle salle chauffée. Il sera question, pour Dominique Espenel et son équipe, de revenir sur les moments forts de 2016 avant d’envisager les perspectives 2017.

Ainsi, il fut question de faire le point des travaux triennaux, dont ceux  concernant la réfection des chaussées. La tranche qui vise la traversée de Grozon sur la D533 est repoussée compte tenu précisément des aménagements à réaliser sous peu pour la canalisation des eaux pluviales et potables sur cette voie. Il convient de rassurer la population par ailleurs sur le remplacement de toutes les ampoules obsolètes voire inexistantes de l’ensemble de la commune. Dominique Espenel a par ailleurs insisté sur les efforts d’économie à réaliser pour la commune avec l’application de l'extinction des éclairages de minuit à 6 heures du matin. Cette économie substantielle pourra ainsi être consacrée à d’autres charges communales. Monsieur le Maire rappelle enfin, suite à diverses questions, que le budget global de Saint-Barthelemy-Grozon se situe à hauteur de 380 000 € et que ce montant ne permet pas malheureusement de tout réaliser pour le bien être des habitants qui en souhaiteraient davantage pour leur confort de vie.

 

Des projets qui se dessinent pour “Matra”

L’occasion était alors toute trouvée pour Dominique Espenel d’aborder le projet qu’il forme depuis deux ans et demi. Le montage d’un dossier intercommunal se finalise en vue d’apporter une dynamique économique pour le village. La création, sur le site de Matra, d’un centre culturel permettrait l'émergence d’une vingtaine d’emplois à terme pour le faire vivre et ce, tout au long de l’année. Ce centre ferait par ailleurs appel, en circuit court, aux entreprises locales. La colonie actuellement  n’occupe les lieux que durant les mois d’été principalement et le site se trouve la plupart du temps inoccupé alors que les charges quant à elles pénalisent mensuellement la gestion de la commune.

Pour ce faire, Dominique Espenel mobilise avec vigueur les énergies, les aides, l’investissement des partenaires, élus, les équipes culturelles du département, de la région, les commissions et bureaux d’étude des Ministères Jeunesse et Sports et l’Education Nationale. Il s’active pour mener à bien ce projet et les premiers retours s’annoncent très encourageants.

 

L’arrivée de la fibre optique

Il est nécessaire de comprendre que toutes nouveautés décidées en haut lieu impactent sur le budget de la commune. Par exemple, la numérotation des rues nécessite un investissement pour la municipalité. A ce stade, il faut déjà estimer les panneaux de rue, des habitations privatives et immeubles ou bâtisses collectifs. Ces dispositions amènent à une organisation sur le terrain puis à une phase d’étude pour l’implantation sur le terrain de la fibre optique.  Dominique Espenel estime que la mise en place de celle-ci sera étalée entre 2018 et 2020, voire 2022 dans certains cas pour les maisons éloignées. L’arrivée de cette technologie repose sur le souci de parfaite identification de chacun des bénéficiaires de la fibre optique et de la facturation subséquente.

 

Alboussière - un Week-end en Or pour la championne ardéchoise

Après sa victoire le 8 janvier dernier à La Ricamarie(42), en finale du championnat Rhône/Alpes/Auvergne de KickBoxing amateur 60kg, c’est aujourd’hui, ce samedi 21 janvier 2017, à Tossiat dans l' Ain,  qu’Eva Guillot ramène le titre de championne Rhône-Alpes Auvergne de Full Contact cette fois et confirme ainsi sa suprématie sur la catégorie des 60 kilos avec et sans lowkick !

Comme lors de son premier titre, cette victoire a été obtenue à l'unanimité des trois juges. Elle rencontrait Chloé Favre Derex de La Roche sur Foron.

Conséquence de ces victoires successives, Eva Guillot représentera donc les belles couleurs de la région  et particulièrement toute l’Ardèche lors des deux championnats de France qui se tiendront à la mythique Halle Carpentier à Paris pour le KickBoxing les 14/15 et 16 avril et le 28 mai à Melun (77) pour le Kickboxing. Elles démontrent, dans ces catégories de combats, une endurance, une parfaite technicité et une rage de vaincre à faire pâlir ses adversaires.

En attendant,  dimanche prochain 29 janvier, le Boxing Club Alboussière se déplacera au trophée de l’Isère à Charvieu avec pas moins de 10 enfants de 6 à 16 ans pour disputer ce tournoi.

 

 

Champis - Les voeux du Maire et de son équipe municipale au complet

Les 15 membres de l’équipe municipale était au grand complet pour accompagner Gilbert Dejours, Maire de la Commune, pour souhaiter leurs voeux aux 80 villageois présents  et à toutes ses forces vives. Plus qu’une tradition, cet événement permet de féliciter, encourager, nommer toutes les associations de la commune qui participent activement à la vie communautaire de Champis, en présence du représentant d’Alboussière, Maxime Corbin. Autant dire que bientôt la salle du Conseil sera bien trop petite pour contenir tous les administrés qui participent à cette manifestation annuelle.

 

Le bilan de l’année 2016

L’activité de l’année écoulée a été chargée pour l’équipe municipale : 11 conseils municipaux, 11 réunions d’adjoints, 22 réunions de bureau à la Communauté de Commune de Rhône-Crussol, 4 conseils communautaires sans compter les réunions de commissions municipales et réunions avec les syndicats mixtes du canton de St Peray, EHPAD, SDE07, Inforoutes. Gilbert Dejours remercie chaleureusement pour ses deux mandats Françoise Barbazanges qui a démissionné fin décembre et sera remplacée à l’issue d’une élection qui aura lieu lors du prochain municipal du vendredi 27 janvier. Monsieur le Maire revient sur ce label “Village Internet” et la belle fréquentation du site de la Mairie. L’installation de la fibre optique va dynamiser considérablement la performance des réseaux dès 2018/2020 sur la commune. Il évoque enfin les diverses réalisations entre autre de la voiries et leurs coûts, la préservation des chemins communaux (46 kilomètres ouverts dont 29 sont praticables) sur le plateau, les travaux par tranches des contours du cimetière, les 3 derniers lots à commercialiser sur l’Eco-Lotissement Le Souledomati”, la borne de recharge pour les véhicules électriques, les conteneurs, la maison d’accueil des réfugiés et passent en revue les diverses manifestations qui ont égayées la commune l’année écoulée.

 

La population enregistre une augmentation conséquente de 16,0.7% entre 2008 (353) et en 2017 (621). Le recenseur, présent dans la salle, Denis Chevillon, organisera ses tournées dans chaque maison entre le 19 janvier et le 18 février, après quoi il sera possible de remplir le formulaire sur internet. Il est fait rappel des dates des élections 2017 et monsieur le Maire souligne que la commune est dotée de 229 électeurs et 215 électrices (444 au total dont 7 jeunes électeurs diplômés nouveaux citoyens de 18ans). Le village de Champis a connu en 2016, 7 naissances, 4 mariages, 4 décès dont la doyenne. Sur le plan urbanisme, 12 permis de construire ont été déposés, 6 déclarations préalables enregistrées et 17 certificats d’urbanisme ont été délivrés. 52 petits champinois soit 26,6% sur 195 enfants ont vécu la rentrée scolaire 2015/2016. Catherine Risch, 4ème adjointe, fait un point précis sur les effectifs des classes, les sous des écoles, les repas scolaires, aides de l’Etat, les activités avec La Tribu pour les jeunes et pour les ados, et rappelle qu’en 1974 l’école de Champis a fermé, faute d’effectifs. Elle revient enfin sur les trois axes du Contrat Enfance Jeunesse avec la Communauté de Commune.

 

Les perspectives et projets 2017

En lien avec la Communauté de Commune Rhône-Crussol, le village de Champis va connaître, cette année encore, de très belles manifestations :

  • Festival Mimages du 17 au 25 mars 2017

  • Festival Musique d’Eté au Pays de Crussol avec la présence exceptionnelle de ZAZ en tournée

  • Crussol Festival les 8 et 9 juillet 2017 à Crussol

Gilbert Dejours évoque des événements importants pour la commune comme le projet de contrat parentalité, la réalisation de l’extension de la station d’épuration de Champis pour tenir compte de l’augmentation démographique de la commune, l’évolution des compétences du fait du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) et eau, le remplacement de passerelles et enfin l’aménagement du Bois de Serre. Il termine par les 6 grands projets pour la commune qui vont mobilisés toute l’équipe municipale tout au long de l’année 2017.

Dates à retenir :

24 février à Champis : Café des habitants animé par Gérard Miller

7 mai à Champis La Batie : journée Troc et Talents

24 juin à Champis La Batie : la traditionnelle fête de l’âne

 

St Romain de Lerps - 100 personnes présentes pour la réunion publique à la Mairie

L’occasion des voeux du Maire, Michel Bret, le 21 janvier dernier, permet de faire le point des grandes tendances passées et à venir pour une commune comme St Romain de Lerps. En effet, ce village, dont la population a connu la plus grande progression des 13 communes de la communauté de Communes Rhône-Crussol (875 habitants soit 14% de plus entre 2009 et 2014) recense 140 enfants scolarisés. La situation financière de la commune se distingue par une dette divisée de moitié en huit années, une diminution des charges d’emprunt et enfin une stabilité fiscale depuis 2011.

 

Retour sur les faits marquants de 2016 et les réalisations de la CCRC

La commune a réalisé des travaux de rénovation énergétique dans les bâtiments, au City stade, la voirie, rénovation de l’enceinte du Pic. L’organisation des fêtes du village a ponctué une année bien chargée pour la satisfaction de tous ainsi qu’un Marché gourmand. Des jeux ont été installés sur tout le cheminement depuis le village et des jeux de pétanque ont été créés. La révision du PLU a démarré.

 

Evolutions et perspectives 2017

Une pause a été décidé dans les investissements. En cause des contraintes qui sont liées : aux baisses des dotations, à un désengagement des partenaires, à la rigueur budgétaire et aux poids des règles administratives. Mais ces constats réalistes et plutôt pessimistes n'entache en rien un enthousiasme intact, un cadre de vie de qualité, une vie sociale et associative dynamiques, un PLU pour développer ce bien vivre, un gros événement à préparer (Les Romanaises) et un PLH garantissant le rythme de construction. Le Conseil Municipal décide donc d’orienter les actions vers le service et l’accueil.

 

Les projets prioritaires en travaux seront donc :

Les études de faisabilité pour des logements locatifs pour personnes âgées et jeunes ménages, la mise en accessibilité des bâtiments communaux et la sécurité, l’étude sur l’aménagement des chemins de Rouveure et de Grangeneuve (CCRC), la poursuite des aménagements sur l’accès au Pic et sur l’entretien de la chapelle (CCRC). Au niveau de l’urbanisme, il s’agit de la poursuite et de la fin de révision du PLU (PADD et règlement). Viennent ensuite prendre une part importante de la vie commune cette année 2017, la vie associative : le marché gourmand (CCRC et OT) et bien sûr l’organisation des Romanaises qui impactera sur toute la commune et le plateau.

2463 signets

St Romain de Lerps - Le traditionnel repas des anciens et le concours de belote

Le début d’année est toujours une belle occasion d’honorer les anciens autour d’un bon repas. Il eut lieu le samedi 21 janvier midi et a regroupé 66 personnes de 65 ans et plus. Ils ont bénéficié de toute l’attention des élus de la commune et le repas, préparé par Christine Vial, restauratrice du Pic, a été fort apprécié. Tous les convives ont passé un très agréable moment de détente, de belles rencontres. Par ailleurs, une dizaine de repas ont été apportés par les élus à tous les anciens qui ne pouvaient pas se déplacer.

Le lendemain, dimanche 22 janvier, le Club du Belvédère organisait un concours de belote au profit de l’organisation des Romanaises (rassemblement des Saint-Romain de France qui aura lieu dans le village le 1er week-end de juillet. Ce concours a permis la confrontation dans une totale bonne humeur d’une quarantaine d’équipes. Deux jolies jambons ont été offerts aux gagnants, Monsieur et Madame Mially.

 

St Romain de Lerps - Le traditionnel repas des anciens et le concours de belote

Le début d’année est toujours une belle occasion d’honorer les anciens autour d’un bon repas. Il eut lieu le samedi 21 janvier midi et a regroupé 66 personnes de 65 ans et plus. Ils ont bénéficié de toute l’attention des élus de la commune et le repas, préparé par Christine Vial, restauratrice du Pic, a été fort apprécié. Tous les convives ont passé un très agréable moment de détente, de belles rencontres. Par ailleurs, une dizaine de repas ont été apportés par les élus à tous les anciens qui ne pouvaient pas se déplacer.

Le lendemain, dimanche 22 janvier, le Club du Belvédère organisait un concours de belote au profit de l’organisation des Romanaises (rassemblement des Saint-Romain de France qui aura lieu dans le village le 1er week-end de juillet. Ce concours a permis la confrontation dans une totale bonne humeur d’une quarantaine d’équipes. Deux jolies jambons ont été offerts aux gagnants, Monsieur et Madame Mially.