Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 25/09/2018, 08:14 par Claire Mollien
Pour poursuivre dans la lancée des portraits de ce mois d’août, découvrons ceux croisés de commerçants au long cours devenus une...
Publié le 25/09/2018, 08:13 par Claire Mollien
Cette semaine, nous découvrons une jeune femme, Charlotte GROETZ, qui vient de s’installer avec son mari en
Publié le 25/09/2018, 08:11 par Claire Mollien
Qui ne connaît pas la Boucherie du Centre Bourg? Une belle histoire de transmission vient de

Qui ne connaît pas la Boucherie du Centre Bourg? Une belle histoire de transmission vient de

se jouer dans ce commerce dont la réputation n’est plus à faire.

 

Avant la première famille de bouchers, le couple Ponset, un bar occupait l’actuelle magasin du village transformé pour l’occasion. Se suivent ensuite, à la tête de ce magasin d’alimentation boucherie et charcuterie, Gimy Ponsert créateur du magasin, suivi de Eric Morfin durant 16 ans, puis de mars 2012 à juin 2018 Marcel Junique qui vient de céder la place à un jeune couple plein de talents eux aussi.

 

La passation de passionnés

Marcel Junique a pour client fidèle le couple Jérémie et Erika Basset. Entre professionnels du métier, la sympathie corporative s’installe. Il n’en faut pas plus pour aider les circonstances. “J’ai commencé jeune, raconte l’intéressé, et l’occasion d’un repreneur potentiel a devancé l’appel de mon départ à la retraite prévu dans 2 ans. Après la vente de mon magasin à Colombier le Jeune, devenu veuf, j’ai vendu pour venir m’installer à Alboussière. Je suis maintenant ravi de passer le flambeau à des jeunes du coin, c’est bien. Quant à moi, je vais faire un peu d’intérim pour combler les trimestres à terminer”.

 

Le couple Basset (né en 1983/1984) habite Champis. Ils ont fait leurs armes chacun dans le commerce mais tous deux au Leclerc de Bourg lès Valence ont croisé leur route commune en 2014 pour ne plus se quitter. Le mariage a été célébré le 17 février 2018 et ils ont deux enfants de 9 et 5 ans. Le père de Jérémie Basset est un chasseur. Très jeune, il lui donne le goût du travail de la viande et des préparations culinaires. Le jeune garçon n’a donc pas eu besoin de chercher bien longtemps à quoi il se destinait pour son avenir ; il était tout tracé : à 15 ans, il passe un CAP d’apprentissage avant d’exercer son métier en 2002 à l’Intermarché de Valence puis au Leclerc en 2004. A défaut de pouvoir y évoluer en 2014, il travaille dans une boucherie à Chabeuil jusqu’en 2018. Il apprend l’art de la charcuterie “sur le tas”.

 

En juillet 2017, après de premiers échanges sur ce sujet en 2014, la succession du commerce est à nouveau évoquée avec Marcel Junique. Cette fois, l’occasion est la bonne.  L’acte de vente est signé en juin dernier avec une reprise effective le 1er juillet. “La transition aurait été compliqué sans l’aide de Marcel. Il ne nous a pas lâché dans la nature. Nous évoluons sur des bases solides avec le meilleur des produits aux mêmes prix”.

Claire Mollien

CLP

 

Paru dans Hebdo de l'Ardèche, Terre Vivaroise  août 2018